AmericaPNG.png

L'ORIGINE DE LA COUPE

Catégorie : 1851 : La Coupe des 100 « Guinees »

America’s Cup Yacht Race With Map by Carol & Mike WernerD'après un article du Royal Yacht Squadron :

Le nom de la coupe vient du yacht America qui l'a remportée, en 1851, en gagnant la course autour de l'Isle de Wight organisé par le Royal Yacht Squadron. Ce trophée s'appelait alors la Coupe des Cent souverains (non guinées - la coupe est souvent appelée à tort «Coupe des Cent Guinées », nom sous lequel elle a ensuite été gravée en Amérique).

La coupe a ensuite été rebaptisée d'après le nom du yacht et non pas du pays qui l'a conservée pendant si longtemps.

 La coupe est parfois aussi appelée à tort la «Coupe de la Reine ». Ce terme impropre semble provenir de la présence de la reine à l'arrivée de la course et d'une phrase restée célèbre. Toutefois, la Reine mettait en jeu chaque année une coupe, mais la course était ouverte uniquement aux yachts du Royal Yacht Squadron: en 1851, elle a eu lieu le 18 août et était ouverte aux cotres entre 50 et 100 tonnes. La confusion sur le nom de la Coupe peut provenir aussi de la course organisée par le Royal Victoria Yacht Club à Ryde sur l'île de Wight, course autour de l'île de Wight et connue comme la «Course de la Reine ».

La coupe elle-même est une aiguière d'argent sans fond pesant 134 onces et haute de 27 pouces. Elle a été fabriquée par le joaillier Robert Garrard en 1848 et présentée au RYS par Lord Anglesey. Comme lord Uxbridge, il avait été un membre fondateur du club en 1815 et il était toujours actif en 1851 avec son cutter Pearl. La coupe est ensuite partie en Amérique avec les 25.000 $ rapportés par la vente de la goélette dix jours seulement après son succès.

Initialement, il était prévu que la coupe soit fondue afin de fabriquer des trophées pour les membres du syndicat des propriétaires de l'América. Toutefois, en 1857, elle a été offerte au New York Yacht Club à la condition de créer une compétition qui soit un duel amical et perpétuel entre nations. Le «deed of gift » accompagnant ce don décrit brièvement les règles du duel, précisant que toute règle peut-être remise en cause par consentement mutuel. La Coupe de l'America était née mais elle ne débutera qu'en 1870, après la guerre de Sécession. Elle est restée pendant 132 ans aux mains des Américains (jusqu'en 1983).

La coupe est gravée au nom de tous les yachts qui ont participé à la régate de 1851, à l'exception du cotre Aurora arrivé second. À l'arrivée du vainqueur, on aurait répondu à la reine Victoria demandant qui est le second : « Il n'y a pas de second, Majesté ». Pourtant, il y avait bien un second : le petit voilier britannique Aurora, qui arriva 8 minutes après America. Les deux navires n'étaient pas du tout du même gabarit et si l'on avait appliqué une règle de handicap, Aurora aurait été déclaré vainqueur.

 

Facebook Likebox Slider FR