VolantePNG.png

LA REGATE

Catégorie : 1851 : La Coupe des 100 « Guinees »

America and her rivals on the Start Line, 22nd August 1851 signed 'T.F.Thompson' (lower left)Dans un procès daté du 9 mai 1851, le Royal Yacht Squadron enregistrait la décision de tenir une course le vendredi 22 août, lors de la régate du club, course qui serait ouverte aux yachts de clubs de toutes les nations. Bien que le RYS avait expérimenté le système avec handicap les années précédentes, le classement se ferait en temps réel afin que les bateaux étrangers puissent participer.

Le parcours :

Le programme imprimé contenant les noms et les pavillons des yachts et la carte décrit le parcours simplement comme étant « le tour de l'île de Wight, à l'intérieur des bouées Noman et Sandhead, et à l'extérieur du phare Nap". Ce dernier point va entraîner une polémique. En effet, alors que tous les autres concurrents avaient viré le phare Nab, America avait coupé à l'intérieur. Les Américains argumentèrent sur le fait que les instructions de course n'étaient pas claires ; les Britanniques s'inclinèrent.

Source: The Lawson history of the America's Cup: a record of fifty years 
Winfield M. Thompson, Thomas W. Lawson - Google Livres

Les concurrents :

En plus de la goélette America, 17 yachts britanniques étaient inscrits :

Yacht Type Tonnage Architecte/Constructeur Lieu Année Propriétaire
Alarm Cotre 193 Thomas Inman Lymington 1830 Joseph Weld
Arrow Cotre 84 Thomas Inman Lymington 1821 Thomas Chamberlayne
Aurora Cotre 47 Michael Ratsey Cowes 1838 Thomas Le Marchant
Bacchante Cotre 80 Thomas and James Manlaws Wanhill Poole 1847 Benjamin Heywood Jones
Beatrice Goélette 117 Camper   1851 Sir Walter P Carew
Brilliant Goélette 3 mâts 393 John Rubie Southampton 1839 George Holland Ackers
Constance Goélette 136 Joseph White East Cowes 1851 Marquis of Conyngham
Eclipse Cotre 50 Thomas and James Manlaws Wanhill Poole 1847 Henry Samuel Fearon
Fernande Goélette 127 William Camper Gosport   Major Francis Mountjoy Martyn
Freak Goélette 60 Thomas and James Manlaws Wanhill Poole 1849 William Curling Esq
Gipsy Queen Goélette 99 Joseph White East Cowes 1848 Sir Henry Bold Hoghton
Ione Goélette 57 Joseph White East Cowes 1851 Almon Hill
Mona Cotre 56 Richard Pinney Poole 1846 Lord Alfred Paget
Stella Cotre 39 George & James Inman Lymington 1851 Mr Richard Frankland
Titania Goélette 100 Robinson and Russell Millwall 1850 Mr R. Stephenson
Volante Cotre 48 Harvey Ipswich 1851 J L Craigie
Wyvern Goélette 127 Camper   1845 Duke of Marlborough

La plupart des yachts ont été inscrits sur la Liste du Royal Yacht Squadron mais quelques-uns appartenaient à des membres d'autres clubs tels que Henry Fearon (Eclipse) qui était un membre de la Western Royal et du Royal St George. Volante appartenaient à la Royal Thames et à la London Royal. Ainsi, America a été opposé aux meilleurs yachts et aux meilleurs équipages de Grande Bretagne.

Le départ :

Ordre de passage
à la bouée Nomans

1. Volante 11:07:00
2. Freak 11:08:20
3. Aurora 11:08:30
4. Gipsy Queen 11:08:45
5. America 11:09:0
6. Beatrice 11:09:15
7. Alarm 11:09:20
8. Arrow 11:10:0
9. Bacchante 11:10:15

Abandon : Wyvern

Jamais une régate n'avait suscité un tel engouement. C'est avec la plus grande difficulté que la petite ville de Cowes a donné assez d'espace pour les foules qui venaient de toutes parts pour assister à un événement si nouveau et si intéressant et les hôtels étaient très insuffisants pour répondre à la demande de leurs clients. Au moins une centaine de yachts spectateurs étaient mouillés sur le parcours, l'esplanade en face du club, les quais et les plages était bondée...

18 yachts inscrits, 15 partants. Le départ est donné à 10 heures pour neuf goélettes sur une ligne et huit cotres sur une seconde ligne. Fernande, une goélette construite par William Camper à Gosport et appartenant au major François Mountjoy Martyn ne prit pas son poste dans les deux lignes de yachts au large de l'entrée du port. Stella, un côtre de 39 tonnes construit par George & James Inman à Lymington en 1851 et détenue par Richard Frankland et Titania, construit par Robinson et Russell à Millwall en 1850, ont pris leur poste mais ne partiront pas.

La batterie du yacht club avait tiré un coup de pistolet à cinq minutes à 9h55 et les pavillons ont été hissés. À 10 heures les yachts s'élancent dans une brise de 11 nœuds SW. Le départ fut splendide, les yachts s'élançant comme des chevaux sur un champ de course. Le seul retardataire était America qui a connu un problème d'ancre. Gipsy Queen, avec toute sa toile et grâce à la puissance de la marée prit la tête après le départ, suivi de près par Beatrice, puis, légèrement décrochés, dans l'ordre, Volante, Constance, Arrow et le reste de la flotte.


La goélette America
TS Robins

Le tableau de TS Robins dans lequel quelques-uns des yachts sont clairement identifiables par leur pavillon de course peut représenter la partie de la course après le dépassement de l'América sur Volante, mais avant que Volante mette le cap sur le Nab. Plusieurs yachts ont suivi Volante augmentant ainsi la distance parcourue, le reste a suivi America (version différente de "The Lawson history"). Les instructions de course et la carte étaient apparemment différentes...

Aurora, Beatrice et America passent Osborne House
AD Blake
Les bateaux de tête passent Osborne House, la résidence de la Reine Victoria's sur l' Ile of Wight. Le yacht Royal, "Victoria and Albert I" quitte juste son mouillage devant Osborne House. Au vent de "America" se trouve le cotre de 47 tonnes "Aurora" et la goélette de 161 tonnes "Beatrice". Suivent le petit cotre blanc "Wildfire", (hors compétition car il avait un lest mobile constitué de sacs de sable, il terminera devant America) la grosse goélette de 218 tonnes "Constance" et le cotre de 60 tonnes "Freak". Le cotre de 48 tonnes "Volante" et la goélette de 160 tonnes "Gypsy Queen" mènent la course, juste devant cette flotte.

America dépassant Aurora
Shirley Bicke'l Evans


Le moment crucial où Aurora poursuit sa route pour passer le phare Nab, suivant Volante et Gypsy Queen alors qu'America abat pour passer à l'intérieur du phare, gagnant ainsi quelques milles et prenant la tête. Aux protestations des Anglais, les Américains répondirent que les instructions de course n'étaient pas claires; les Britanniques s'inclinèrent.

Le passage du phare Nab

America cuts inside the Nab light by Martin SwanA la première marque, la bouée Nomans, à peine plus de trois minutes séparaient les neuf premiers yachts. America était cinquième derrière Volante, Freak, Aurora et Gipsy Queen. Les 6 autres étaient éparpillés derrière et Wyvern avait abandonné et faisait route vers Cowes. Le tableau de TS Robins dans lequel quelques-uns des yachts sont clairement identifiables par leur pavillon de course peut représenter la partie de la course après le dépassement de l'América sur Volante, mais avant que Volante mette le cap sur le Nab. Plusieurs yachts ont suivi Volante augmentant ainsi la distance parcourue, le reste a suivi America (version différente de "The Lawson history"). Les instructions de course et la carte étaient apparemment différentes...

M. Ackers, propriétaire du Brilliant portera réclamation le lendemain contre America pour ne pas avoir contourné le bateau phare mais les instructions de course remises au Commodore Stevens ne précisaient rien à ce sujet et la réclamation fut rejetée.

Des incidents :

Au large de Sandown Bay, le vent fraîchit et America creuse l'écart mais l'erreur d'un équipier provoque le rupture du bout-dehors. La réparation dure 15 minutes mais America conserve la tête. Il arrondit St Catherin Point, la pointe sud de l'île, à 16 heures. Alors que Aurora, Freak et Volante viraient de bord près la côte, Freak accrochait Volante qui perdit son beaupré.Le favori local était hors-course. A Mill Bay, Arrow s'échoue, un steamer et Alarm lui portent assistance.

Ordre d'arrivée
1. America 20:37
2. Aurora 20:45
3. Bacchante 20:30
4. Eclipse 21:45
5. Brillant 01:20 le samedi

Le final :

Quand America franchit les Needles à 5:47, sa plus proche rivale, Aurora, comptait plusieurs miles de retard de sorte que, lorsque la reine demanda qui était deuxième, elle reçut la fameuse réponse : « Il n'y a pas de second, votre Majesté ».

Cependant, comme America entamait le Solent, le vent mollit et il lui fallut près de trois heures pour atteindre la ligne d'arrivée entre le bateau comité et le château de Cowes dans la nuit tombante. Son rival Aurora, beaucoup plus petit, a pu ainsi presque la rattraper, franchissant la ligne à 8:45 juste après America à 8:37. Bacchante et Eclipse arriveront respectivement à 9:30 et 9:45, Brillant à 01:20 alors que les feux d'artifice et le dîner étaient terminés. Les autres arrivées n'ont pas été enregistrées.

 

Facebook Likebox Slider FR