L'HISTOIRE DE SHAMROCK II

Catégorie : SHAMROCK II

America Cup Yachts Shamrock Russell Dock Glasgow Challenger irlandais malheureux de la 11eme Coupe de l'America en 1901

Shamrock II a été lancé au chantier de MM William Denny & Frère à Dumbarton, sur la rivière Leven, le 20 Avril et a été remorqué à Cowes où il a reçu ses voiles des ateliers Ratsey, et de là à Southampton pour le gréement. Le bateau a effectué son premier essai sous voile le 4 mai et pendant une semaine il s'est entraîné dans le Solent généralement accompagné du premier Shamrock.

Le 9 mai, dans une risée près des Needles, sa corne en acier s'est brisée et son propriétaire a échappé de justesse à des blessures à cause de la chute d'un bloc. Ce fut le premier accident dans ce début de carrière spectaculaire.

The two Shamrocks in the SolentLe 13 mai, le challenger a effectué son premier test sérieux contre le vieux bateau dans la baie de Weymouth et a été battu par environ trois minutes et demie sur un parcours triangulaire de vingt miles dans une bonne brise. Après cette course, il a été amarré à Southampton pour les réparations rendues nécessaires par la rupture de rivets dans son bordé avant près de la ligne de flottaison.

Le 20 mai, le challenger a reçu une nouvelle grand-voile, et a commencé une série de tests contre l'ancien bateau. La première course s'est déroulée sur un parcours de douze miles au vent du bateau phare Nab dans une bonne brise. Le premier Shamrock menait d'une demi-minute à la bouée mais a concédé la victoire pour seulement 37 secondes. Une autre régate a eu lieu le lendemain dans une bonne brise et une mer calme, le départ étant à Warner Fort, passage à la bouée du Nab Rock et retour au bateau phare. Shamrock II a été gêné par un relâchement de sa sous-barbe et a perdu du terrain sur le bord au vent, terminant 1 mn 34 s derrière l'ancien bateau.

The Illustrated London News - Antique Print of Accident Shamrock Royal King Yacht Wreck 1901La troisième régate, le 22 mai, était un événement des plus importants pour Sir Thomas car le roi Edouard VII avait manifesté le désir de naviguer sur le nouveau yacht. Il est arrivé en temps voulu et a été accueilli à Southampton par Sir Thomas sur le yacht à vapeur Erin puis emmené sur Shamrock II qui se trouvait au large de Cowes. Le roi était accompagné par la marquise de Londonderry. Les autres personnes à bord de Shamrock II, outre les officiers et l'équipage, étaient G.T. Jameson, manager du bateau, et Mme Jameson, et G.L. Watson, l'architecte.

En plus de Shamrock I, le yawl de course Sybarita participait aussi à l’épreuve. Le parcours était pratiquement celui de la Queen's cup, autour de Warner et Lepe, départ à la bouée Ouest de Brambles. Le départ était prévu à deux heures. Il y avait un bon vent d'est, assez léger pour permettre l'utilisation des grands flèches. La mer était modérée. Le capitaine Edward A. Sycamore, de Brightlingsea, était à la barre de Shamrock II et G.T. Jameson était aux commandes. Les bateaux manœuvraient pour le départ, et environ une minute avant le coup de canon, ils ont été frappés par une rafale, pas vraiment plus forte que beaucoup d'autres un jour d'été dans ce secteur, mais assez pour causer un accident qui, pour citer un journal de Londres, "a coupé le souffle à la Grande-Bretagne."

The Illustrated London News - Antique Print of Accident Shamrock Royal King Yacht Wreck 1901Shamrock II se tenait loin de la ligne tribord amure et commençait à lofer pour virer vers la ligne lorsque «soudainement et sans avertissement son gréement entier s'est effondré."

Le yacht a en fait été totalement démantelé en l'espace d'une minute. Son mât s'est repliée sur le côté comme un tube de peinture vide avec le mât de hune pointant vers le bas. Tout le gréement courant et dormant s'est effondré sous le vent avec les voiles et les espars. Personne n'a été blessé, mais l'accident aurait pu facilement avoir des conséquences graves.

Lorsque l'accident s'est produit, le roi, selon la presse, était assis dans la descente, en haut de l'escalier. Il était entrain de fumer et il a allumé un nouveau cigare après avoir demandé si quelqu'un était blessé. Deux hommes en tête de mât pour le départ devaient leur vie, sans doute, au fait qu'ils venaient de regagner le pont avant l'accident. Plusieurs marins passés par-dessus bord ont été repêchés.

The Illustrated London News - Antique Print of Accident Shamrock Royal King Yacht Wreck 1901L'effondrement du gréement a été décrit comme progressif en comparaison avec les mâts en bois. L'accident aurait été provoqué par la rupture de l'œil de fixation de la sous-barbe sur l’étrave.

Après l'accident, le roi a quitté le voilier dans l'annexe de Sir Thomas Lipton pour regagner Southampton avec le yacht Erin. Shamrock II a été remorqué à Hythe après s’être débarrassé du gréement qui sera ensuite récupéré par les plongeurs.

Immédiatement après l'accident, Sir Thomas a envoyé le télégramme suivant au New York Yacht Club :

SOUTHAMPTON, le 22 Mai,
Commodore Ledyard, New York Yacht Club :

Regret eu un très mauvais accident aujourd'hui avec le nouveau Shamrock mais heureusement pas de blessés. Je crains impossible de maintenir l'engagement le 20 août, mais j'espère câbler au Club demain après consultation avec les concepteurs et les constructeurs. Crains nécessaire demander le report de quelques semaines. Suis très affligé de causer des difficultés au club.

Thomas J. Lipton.

Le club répondit comme suit :

New York, le 22 Mai.
Sir Thomas Lipton, London :

Nous regrettons sincèrement l'accident du nouveau Shamrock. Contents que personne n'ait été blessé. Attendons des nouvelles de votre part avant toute action.

Ledyard.

Le 23 mai, Sir Thomas a demandé un report des courses pour six semaines à partir du 20 Août, la date initialement prévue et a proposé la participation de Shamrock I dans le cas de report impossible. Un accord a finalement été conclu sur la base d'un report d'un mois à partir de la date initiale.

Le challenger a été remorqué jusqu'à la Clyde pour recevoir un nouveau gréement. Ses premiers tests n'avaient pas été très concluants. Des rapports ont été câblés aux États-Unis par des correspondants de confiance qui déclaraient que Shamrock II n'était pas assez rapide pour "soulever la coupe". The Yachtsman, un journal britannique, a déclaré dans son éditorial du 30 mai: "Si rien n'est fait dans la modification de la conception du bateau, il n'aura pas la moindre chance pour la coupe".

The two Shamrocks starting for a trial race in Rothesay BayDes modifications de la conception ne sont pas faciles dans une machine de course en métal et rien n'a été fait dans ce sens mais des changements sont intervenus dans le gréement. Quand Shamrock II est sorti de nouveau début Juillet, pour une seconde série d'essais, ce fut avec un nouveau mât, une innovation pour les yachts de la Coupe, ce qui a contribué à une amélioration de la vitesse.

Avec des voiles de coton aussi parfaites que possible, le bateau a entamé ses deuxièmes essais en bien meilleure forme que quand elle a navigué dans le Solent. Pendant une quinzaine de jours de navigation difficile dans la Clyde, il a montré une amélioration constante et a remporté des victoires répétées sur Shamrock I mais jamais avec des marges importantes.

Après la mi-juillet, des préparatifs ont été faits pour la traversée de l'océan. Un bonus de 40$ a été offert à chacun des membres de l'équipage pour le voyage. Quinze d'entre eux qui exigeaient un bonus de 75$ ont été rapidement renvoyés.

The arrival of Sir Thomas Lipton at New YorkPour la traversée de l'Atlantique, Shamrock a été renforcé de l’intérieur avec un système ingénieux d'entretoises. Il a été équipée d'un gréement réduit avec le mât en bois de Shamrock I lors de sa traversée, une trinquette sur un étai fixé à l'étrave, sans bout dehors. À la remorque d'Erin, il a quitté Gourock le 27 Juillet. Sir Thomas et quelques amis l'ont accompagné sur Erin jusqu'à Holy Isle.

Erin et Shamrock en remorque ont parcouru 250 miles par jour. Ils ont fait une escale pour le charbon à Ponta Delgada, aux Açores, et le 11 Août à 11h30 P.M., ils ont passé Sandy Hook un peu moins de seize jours après le départ de la Clyde.

Shamrock a été rapidement conduit au bassin Erie où tous les challengers depuis Genesta étaient remis en état et il a reçu son gréement de course qui était arrivé par bateau à vapeur le 4 août. Le 14 Août, il a été mis en cale sèche et les plaisanciers américains ont eu l'occasion de se faire une opinion sur ce yacht si critiqué.

Les courses de l'America's Cup

Brian Mays - 'Columbia and Shamrock II, America's Cup - du 26 septembre au 4 octobre 1901, à New York.
- Au meilleur de trois courses sur cinq.
- Tous les parcours font 30 miles nautiques.
- Le signal du départ doit être donné à 11 heures, et retardé qu'en cas de changement de point de départ, de brouillard ou de renvoi accepté; le signal préparatoire sera tiré dix minutes avant le signal de départ, et le signal de handicap deux minutes après.
- Temps limite: 5 heures 30 minutes.
- Parcours aller-retour au vent de quinze miles pour première, troisième et cinquième courses.
- Parcours triangulaire pour les deuxième et quatrième.
- Premier bord au vent si possible.

Shamrock II, le challenger du Royal Ulster Yacht Club, se voit opposer à Columbia.
Cinq manches sont courues.
Deux manches annulées : temps limite.
Columbia bat Shamrock II trois victoires à rien.

- 28 septembre, 1e manche, 30 miles, aller-retour : Columbia bat Shamrock II de 1 mn 20 s en temps compensé.
- 3 octobre, 2e manche, 30 miles, triangle : Columbia bat Shamrock II de 3 mn 35 s en temps compensé.
- 4 octobre, 3e manche, 30 miles, aller-retour : Shamrock II bat Columbia de 2 s en temps reel mais perd de 41 s en temps compensé après une superbe course.

 

Columbia & Shamrock II by Tim ThompsonShamrock II a été dégréé directement après les courses et hiverné au bassin Erie. Sir Thomas avait hâte de courir à nouveau avec ce bateau et a fait une proposition pour un nouveau défi en 1902. Le 9 Octobre le Comité de la Coupe a informé le Royal Ulster Yacht Club que le New York Yacht Club n'avait pas le pouvoir d'accepter un deuxième défi provenant d'un bateau vaincu avant qu'une saison complète ne se soit écoulée ou si un défi avait été mené par une autre navire.

Sir Thomas a accepté la décision du New York Yacht Club avec sa bonne humeur accoutumée, et a déclaré qu'il attendrait un délai raisonnable et se représenterait à condition de ne pas priver d'autre sportif de la possibilité de lancer un défi.

On pensait que Shamrock II aurait couru dans les eaux américaines l'été suivant mais ce ne fut pas le cas, peut-être Sir Thomas avait à l'esprit un troisième défi à ce moment-là.
Quoi qu'il en soit, Shamrock II est restée à quai et a été démoli en Novembre 1903, un autre sacrifice pour soulever l’aiguière d'argent tant convoitée.

 

Facebook Likebox Slider FR