L'HISTOIRE DE SHAMROCK III

Catégorie : SHAMROCK III

The Old Print Shop - The launching of Shamrock IIISIR THOMAS WANTED SPEED, NOT BEAUTY

Shamrock III a été lancé à Dumbarton le 17 Mars et a été immédiatement armé pour une série de courses contre le premier Shamrock qui devait être utilisé en Angleterre comme «lièvre». Le nouveau bateau était en charge du capitaine Wringe, qui avait navigué sur les deux premiers Shamrock.

Le 17 Avril, ou juste un mois après son lancement, le nouveau bateau a démâté dans une course avec Shamrock I à Weymouth Bay sur la côte sud de l'Angleterre. Il portait le grand flèche quand une rafale l'a frappé et le gréement est tombé sur le côté. Plusieurs membres de l'équipage ont été blessés et un homme passé par-dessus bord s'est noyé.

Cet accident a mis un coup de frein aux essais. Sir Thomas a été très affecté par la perte d'un homme : « Je peux supporter la perte du gréement, mais ce pauvre garçon ! C'est la première fois qu'un homme perd la vie à mon service, et le pauvre laisse une femme et un enfant. Je donnerais le yacht plutôt que de perdre un homme !». Il a fallu près de quatre semaines pour obtenir un nouveau mât et que les essais recommencent.

The America's Cup Yachts... by Richard V. Simpson - Google BooksLes sept régates entre Shamrock I et Shamrock III avant l'accident ont montré de façon concluante que le nouveau bateau était largement supérieur au challenger de 1899. Au près, le nouveau Shamrock dominait l'ancien de 20 à 30 secondes par mile. Aux allures portantes, son avantage n'était pas aussi marqué mais était encore très apparent. Shamrock III pouvait être considéré comme un succès et le plus rapide des trois bateaux Lipton.

Comme la première course de la Coupe était prévue pour le 20 Août, il était prévu que Shamrock III traverse l’océan au plus tôt dans l'année afin de lui donner suffisamment de temps pour se préparer. Au lieu de s’entraîner avec Shamrock II qui était déjà aux États-Unis, il a été décidé d'utiliser Shamrock I qui était déjà en commission et naviguait correctement. Donc, une petite flottille appartenant à Sir Lipton quitta Gourock le 28 mai pour traverser l'océan. Elle se composait du yacht à vapeur Erin qui remorquait Shamrock III et du remorqueur Ocean Cruiser qui se chargeait de Shamrock I. Le nouveau challenger a été équipé d'un gréement de cotre avec un mât court et un petit beaupré, deux voiles d'avant, et un voile de cape tandis que le plus vieux bateau avait le gréement ketch avec lequel il a traversé en 1899. Chacun des voiliers de course avait 41 hommes à bord et avec les équipages de Erin et du remorqueur, c'était une grosse rémunération pour Sir Thomas.The Lipton fleet in American waters anchored behind Sandy Hook - old-print.com

Le voyage a été fait via les Açores, et la flotte est arrivée au large de Sandy Hook en bonne forme après une traversée de 15 jours et 23 heures. Les coureurs se sont rendus immédiatement au bassin Érié pour regréer leurs espars et se remettre en configuration course. C'était la première fois qu'un challenger avait un «lièvre» à New York et il sera, bien sûr, d'une grande utilité pour régler le nouveau bateau au top de sa forme.

Les courses de l'America's Cup 1903

1903 Reliance vs Shamrock III  by Richard Lane- du 20 août au 3 septembre 1903, à New York.
- Au meilleur de trois courses sur cinq.
- Tous les parcours font 30 miles nautiques.
- Le signal du départ doit être donné à 11 heures, et retardé qu'en cas de changement de point de départ, de brouillard ou de renvoi accepté; le signal préparatoire sera tiré dix minutes avant le signal de départ, et le signal de handicap deux minutes après.
- La course peut être reportée à la discrétion du comité de course, à moins qu'un participant ne s'y oppose.
- Temps limite: 5 heures 30 minutes.
- Parcours aller-retour au vent de quinze miles pour première, troisième et cinquième courses.
- Parcours triangulaire pour les deuxième et quatrième.
- Premier bord au vent si possible.

Shamrock III, le challenger du Royal Ulster Yacht Club, se voit opposer à Reliance.
Six manches sont disputées.
Trois manches annulées : temps limite.
Reliance bat Shamrock III trois victoires à rien.

- 22 août, 1e manche, 30 miles, aller-retour : Reliance bat Shamrock III de 7 mn 3 s en temps compensé.
- 25 août, 2e manche, 30 miles, triangle : Reliance bat Shamrock III de 1 mn 24 s en temps compensé.
- 3 septembre, 3e manche, 30 miles, aller-retour : Shamrock III abandonne dans le brouillard. Reliance termine en 4h 28 mn 06s.

Une offre a été faite après la course à Sir Thomas Lipton pour Shamrock III et la question a été étudiée. La personne qui a fait l'offre voulait acheter Shamrock I dans le cas où il ne pourrait pas obtenir Shamrock III et il aurait probablement couru dans les eaux américaines. Mais Sir Thomas voulait disposer de Shamrock III qu'il mettrait en commission pour être utilisé comme lièvre si lui ou un autre plaisancier britannique avait jugé opportun de construire un nouveau challenger.

Dans un interview, Sir Thomas Lipton a dit : "Que dois-je faire avec le Shamrock III? Je n'ai pas pensé à cela. Je ne vais pas avoir besoin de lui comme lièvre si je construis deux bateaux mais si un seul est construit le Shamrock III pourra être utilisé à ce titre dans les eaux américaines. Cela, cependant, n'est qu'une lointaine possibilité. Je suis plus désireux de soulever la Coupe que je l'ai jamais été."

The Pensacola journal., 9 JUIN 1909 - Dans une communication récente du New York Herald, William T. Donnelly, un éminent architecte naval a fait la suggestion que le Reliance et Shamrock III, les derniers candidats à la Coupe de l'America soient conservés intacts car ils marquent le point culminant du design dans les courses internationales. Cette idée a sans doute son origine dans le rapport que Shamrock III devait être démoli. Il ne fait aucun doute que ce projet pourrait être un succès si des yachtsmen importants en prenaient l'initiative.

The Brooklyn NY Daily Eagle - VENDREDI 21 MAI 1909. - Un demi-million à la ferraille. - Il est rapporté que Shamrock III, avec lequel Sir Thomas Lipton a contesté pour la Coupe de l'America il y a six ans, a été vendu pour la ferraille. Depuis sa défaite au large de Sandy Hook au cours de l'été 1903, il était hiverné au bassin Érié.

The Syracuse NY Herald - New York. May 21, 1909. - UN AUTRE DEFENDER A LA CASSE. - Le bruit a couru hier au bassin Érié que le grand yacht sloop Shamrock III. de Sir Thomas J. Lipton qui a couru pour la Coupe de l'America en 1903, avait été vendu par le Baronet à des New-Yorkais pour la demolition. Shamrock III était le troisième challenger envoyé ici par Sir Thomas Lipton pour «lever» la coupe. Il y a environ quatre-vingt-cinq tonnes de plomb dans la quille de Shamrock III et sa coque est en acier au nickel.

Facebook Likebox Slider FR