COUNTESS: FICHE TECHNIQUE & PLANS

Catégorie : COUNTESS OF DUFFERIN

Countess of Dufferin ready for launching at CobourgLe premier défi du Canada a été reçu en Avril 1876, de la part du Major Charles Gifford, vice-commodore de la Royal Canadian Yacht Club de Toronto, qui était à la tête d'un syndicat formé pour construire le Countess of Dufferin. Le capitaine Alexander Cuthbert, de Cobourg, en Ontario, un membre du syndicat, était concepteur et constructeur du challenger dans un chantier à Cobourg.

Le capitaine Cuthbert avait tourné plusieurs modèles qui ont montré de la vitesse et les Canadiens avaient foi dans sa capacité à produire un bateau assez rapide pour rivaliser avec quelque chance de succès pour la Coupe de l'America.

Il a été ainsi décrit dans un journal provincial:

Il mesure 107 pieds de longueur hors-tout, maître bau 24 pieds et tirant d'eau 6 1/2 pieds en configuration de course. Son grand mât mesure 65 pieds et ses hune 30 pieds de long, la bôme principale 55 pieds et la surface de voile approche 4000 m2. Il a de belles lignes et il est aussi beau d'un yacht comme nous l'avons vu en tournant tout autour de lui.
Sa coque est peinte en noir et ses ponts d'une couleur paille claire. Ses aménagements intérieurs sont très bien. Il jauge plus de 221 tonneaux mais il est si élancé à l'avant et à l'arrière que l'espace intérieur est réduit mais accueille néanmoins huit cabines. Son élancement arrière de 11 pieds et son étrave style clipper lui donnent un aspect fringant.

Madeleine weathering Countess of DufferinAprès de tels avis ajoutés aux rapports des performances reçus des ports maritimes dans les provinces, New York s'apprêtait à voir un navire redoutable. Mais les inquiétudes suscitées par Countess of Dufferin ont disparu quand il est arrivée à New York.
Les plaisanciers se moquaient de lui. Il avait «eau douce» écrit sur elle. Ses voiles ressemblaient à «une chemise de commissaire de bord sur un manche à balai». Sa coque n'avait pas ete finie, étant «rude comme une râpe à muscade», les vieux loups de mer déclaraient qu'il avait peu l'apparence qu'on peut espérer pour un challenger de la Coupe.

Countess of Dufferin n'était pas dans le style des bateaux canadiens. Le capitaine Cuthbert, selon la croyance générale, se serait inspiré d'un sloop appelé Cora construit pour un plaisancier canadien par P. McGiehan, un constructeur de bateaux de Pamrapo, NJ.

Cora s'était révélé le bateau le plus rapide sur les lacs. M. Cuthbert était décidé à battre Cora et l'avait fait avec le sloop Annie Cuthbert, qui incarnait un grand nombre de ses lignes. Countess of Dufferin a été un agrandissement de Annie Cuthbert.

 

 

 

Countess of Dufferin : FICHE TECHNIQUE
Architecte Capitaine Alexander Cuthbert
Chantier Capitaine Alexander Cuthbert
Propriétaire Major Charles Gifford (syndicat)
Club Royal Canadian Yacht Club
Coupe Edition 3(1876)
Skipper Capitaine Alexander Cuthbert
Afterguard Capt. "Joe" Elsworth - Captains
Samuel Greenwood and J.B. Bretherton
Lancement 1876
Type Goélette à dérive
Matériau coque Bois
Matériau mât Bois
Longueur hors-tout 32,61 m
Flottaison 29,12 m
Maitre-bau 7,25 m
Tirant d'eau 1,95 / 5,48 m

Grand mât

22,40 m

Mât de misaine

21,25
Bôme 19,20 m Beaupré 4,57 / 12,60 m
Flèche 10,30 m Flèche misaine 9,85
Corne   Corne misaine  
Déplacement 138,2 tonnes
Surface de Voilure 744 m2
Jauge 9028,40
"America's Cup"1870 : Countess of Dufferin & Madeleine

America's Cup"1870 : Countess of Dufferin & Madeleine. aquarelle (40x30 cm)

Benjamin Freudenthal

aquarelle (40x30 cm)

 

Plan réalisé avec DELFTSHIP
Plan de Countess of Dufferin réalisé avec DELFTSHIP

Vue avant de Countess of Dufferin réalisé avec DELFTSHIP

Télécharger les PLANS POUR DELFTSHIP : Fichier Delftship à terminer et images de fond d'écran

Vue arrière de Countess of Dufferin réalisé avec DELFTSHIP