WhirlwindPNG2.png

5EME DEFI DE SIR THOMAS LIPTON

Catégorie : 1930 : DEFI N°14

Illustration shows an American yachtsman shaking hands with Sir Thomas Lipton, with the America's Cup between them.Le 20 mai 1929, le Comité de la Coupe de l'America du N.Y.Y.C. s'est réuni pour discuter d'un défi récemment reçu du Royal Ulster Yacht Club agissant pour le compte de Sir Thomas Lipton pour une série de courses qui se tiendraient en Septembre 1930, pour la Coupe de l'America. Seize ans s’étaient écoulés depuis la réception du dernier défi, neuf depuis la dernière série de courses reportées pendant six ans à cause de la Grande Guerre.

From "Enterprise : the story of the defense of the America's cup in 1930"Avant que la séance ne soit levée, le comité a voté pour accepter le défi car un accord sur les conditions du match avait été trouvé sans aucune difficulté après l'envoi d'un câble au Royal Ulster Yacht Club. Il a également été décidé de s'efforcer de former deux syndicats, chacun pour construire un yacht pour la défense de la Cup - un syndicat formé par le vice-amiral Aldrich, l'autre par le contre-amiral Junius Morgan, et d'accueillir la formation d'autres syndicats pour construire au moins un et, si possible, deux yachts ou plus. En raison de leur construction légère, le comité a décidé d'interdire la candidature à la défense de Resolute et Vanitie, construits pour défendre la Coupe en 1914. Bien que ces yachts étaient admissibles en vertu des règles de course (ils avaient été construits avant l'adoption par le Club des règles de la Lloyd), le comité a jugé dans le meilleur intérêt du sport pour les interdire, le Challenger devant être de construction lourde pour se conformer aux règles de la Lloyd. À la suite de cette décision, le Challenger ne pouvait avoir aucun handicap en ce qui concerne le poids de la construction de la coque.

Le Comité de la Coupe a fait un rapport au Club lors de sa réunion de Juin, expliquant qu'une entente régissant les conditions des courses de 1930 avait été conclue avec le Royal Ulster Yacht Club, après les plus agréables négociations possibles entre les deux clubs au cours desquelles chaque proposition importante faite par une des parties avait été rapidement acceptée par l'autre.The Universal Rule formula

Les principaux changements par rapport aux conditions régissant les dernières courses de la Coupe de l'America en 1920 étaient les suivants:
- Les courses se tiendront au large de Newport, RI, au lieu de Sandy-Hook.
- Le match se composent de quatre sur sept, au lieu de trois des cinq courses.
- Les deux yachts doivent être construits au maximum de la classe J, éliminant ainsi l'allocation de temps.
- Les deux yachts doivent avoir un gréement Marconi.
- Les coques doivent être construites en conformité avec les règles de la Lloyd, assurant ainsi une solidité égale au Challenger et au Defender, une solidité suffisante pour traverser l'océan sans dommage ni déformation.

Après la réalisation de ce rapport, les membres du Comité de la Coupe de l'America qui étaient intéressés par les syndicats de défense ont démissionné du comité et deux nouveaux membres ont été nommés. Par la suite, le comité était composé de:

• Vice-Commodore W. Buder Duncan, président
• Secrétaire George A. Cormack, secrétaire
• Commodore E. Townsend Irvin
• Captain Joseph M. Macdonough
• Fleet Captain W. A. W. Stewart

 

Facebook Likebox Slider FR