WHIRLWIND : SPECIFICATIONS ET PLANS

Catégorie : WHIRLWIND

Cup defender WhirlwindWhirlwind a été le dernier des quatre yachts de classe "J" à être commandé en 1929 et pour cette raison son concepteur a ete contraint de choisir une construction composite car le nombre très limité d'ouvriers qualifiés dans la construction métallique legère avait déjà été absorbé par les trois autres concurrents. Ainsi, la construction de Whirlwind est très similaire à celle de Britannia, elle devrait durer aussi longtemps...

... que le cotre royal qui était encore en course après une longue durée de vie de quarante-deux ans. Si les Règles de course ne changent pas, nous allons encore voir Whirlwind en course dans 50 ans. Dans le cas contraire, Whirlwind pourra facilement être converti en yacht de croisière car il a été conçu avec des ouvertures sur le pont (renforcées aux exigences Lloyds), ces ouvertures étant utilisées comme cockpits pour les courses.

LIGNES

Les lignes montrent que la coque a été conçue pour le temps de Newport qui connait généralement un vent modéré avec parfois une forte houle et à l'exception de son pont plus large à l'arrière (conçu sur demande), elle est très similaire à Istalena, le classe M également dessiné par Francis Herreshoff.

Le profil est très agréable pour les yeux, la poupe descendant jusqu'à la quille avec une ligne très douce et un homme qui comme moi estime qu'une poupe pointue est une fin logique pour tous les navires, sa poupe est un plaisir à regarder. Les entrées d'eau et les sections sont épurées fortement en raison du fait que le profil a été creusé pour diminuer la surface mouillée et la longueur de flottaison mesurée.

Les sections elles-mêmes sont très agréables et pourtant puissantes et les lignes de Whirlwind sont une joie pour ceux qui comprennent. Il n'y a pas de dérive, le plan latéral étant considéré comme suffisant.

CONSTRUCTION

Sur toute la longueur, il y a cinq ensembles d'entretoises en diagonale qui se croisent, partant du pont jusqu'à la quille.

Le bordé en bois est en deux épaisseurs, l'épaisseur totale étant de 2 ½ pouces de sorte que la coque n'est pas susceptible de travailler et même si elle le fait, l'eau ne pourra pas trouver son chemin à travers le double bordé comme elle le ferait dans un vaisseau à une seule épaisseur.

Le pont est aussi en deux épaisseurs disposées en diagonale mesurant en tout 2 ½ pouces. Il est recouvert d'une toile de 10 oz., et il y a trois ensembles de diagonales, deux au mât et un milieu du navire, en plus des barreaux.

PLAN DE VOILURE

Le plan de voilure de Whirlwind est digne d'étude avec sa double voile d'avant que tous les classe J ont adopté plus tard mais parce qu'il était si inhabituel et en avance sur son temps, les managers de Whirlwind ont eu peur de l'utiliser. Ce gréement nous enseigne que, une fois qu'on a mis sa main à la charrue, il ne faut pas regarder en arrière ou même faire une pause, mais continuer son travail jusqu'à récolter la moisson.

Whirlwind, avec sa poupe pointue, avait un pataras permanent.

 

WHIRLWIND : DATA TABLE
 Architecte   Francis L. Herreshoff
 Chantier   George Lawley & Son's yard
 Propriétaire   Syndicat: Landon Thorne, Alfred Loomis, Paul Hammond.
 Club   New York Yacht Club
 Coupe   Edition 14 (1930) - Battu par Enterprise
 Skipper   Landon K. Thorne
 Afterguard   
 Lancement   7 mai 1930
 Type   Classe J
 Matériau coque   Bordé acajou sur membrures en acier.Pont en pin.
 Matériau mât   Spruce puis duralumin.
 Longueur hors-tout   39,62 m
 Flottaison   26,21 m
 Maitre-bau   6,60 m
 Tirant d'eau   4,72 m
 Grand mât   48,16 m
 Bôme   
 Beaupré   
 Déplacement   158 T
 Voilure   681,5 m2
 Jauge   Classe J 76 pieds

 

Front view of Whirlwind created ??with DELFTSHIP

Download DELFTSHIP LINES : Delftship file to finish and background images

Back view of Whirlwind created ??with DELFTSHIP