PriscillaPNG.png

LE COME-BACK DES ANGLAIS

Catégorie : 1885 : DEFI N°5

Lieutenant W. Henn and Mrs., owners of the cutter GalateaUne lettre pour deux défis

Personne ne semblait pressé de se battre pour l’aiguière d'argent bien que plusieurs rumeurs d'un match possible circulaient. C'est près de trois ans plus tard, et pas avant décembre 1884, que le défi a été effectivement relevé.

Le 20 de ce mois, le New York Yacht Club a reçu une lettre de M. J. Beavor-Webb, un designer britannique, annonçant un défi pour la Coupe à l'été 1885 lancé par Sir Richard Sutton, propriétaire du cotre Genesta, et un autre lancé par le lieutenant W. Henn, de la Royal Navy, propriétaire du cotre Galatea, les deux bateaux étant des plans de Mr. Beavor Webb.

John BEAVOR-WEBBCette lettre a été suivie par une demande officielle proposant deux matches, le premier entre Genesta et un bateau américain, et en cas de victoire du New York Yacht Club, un deuxième match entre Galatea et un yacht américain. Il a été proposé que chaque match consiste en une série de trois courses, toutes devant se dérouler en dehors de Sandy Hook, pas à l'abri des caps.

Ce défi a été accepté rapidement bien que cela signifiait que le New York Yacht Club devait gagner deux fois pour conserver la Coupe, et le 10 Mars le club câblait à cet effet, acceptant de renoncer au préavis de six requis mois en cas de perte de Genesta, et d'affronter Galatea plus tard dans la même saison. Le club a offert une course "inside" et deux "outside" et a suggéré un temps limite de sept heures pour chaque course. Il a également décidé de nommer son "defender" une semaine avant la première course.

Après un échange de correspondance au sujet de la question de l'allocation de temps, Beavor Webb demandant de faire la moyenne entre les tables d'allocations du New York Yacht Club et les tables anglaises, l'affaire a été confiée à un arbitre, M. George L. Schuyler , dont la décision était que "dans une course pour la Coupe de l'America, quel que soit ce qui peut être mutuellement convenu à d'autres égards, l'allocation de temps doit être faite selon les règles du club détenteur".

Ainsi, les termes ont été arrangés de façon satisfaisante et le New York Yacht Club a commencé à établir des plans face à ce double défi.

C'était la première fois qu'une cotre anglais de grande dimension lançait un défi pour la Coupe, et il n'y avait non seulement pas de sloops de cette taille dans ce pays, mais la conception des sloops en Amérique était dans un état quelque peu chaotique.

 

Facebook Likebox Slider FR