ConstitutionPNG.png

SECOND DEFI DE SIR THOMAS LIPTON

Catégorie : 1901 : DEFI N°11

SIR THOMAS LIPTON : le retour

SIR THOMAS LIPTON n'a pas perdu de temps pour annoncer ses plans pour sa deuxième tentative de "soulever la Coupe". Fife ayant échoué avec Shamrock I, il a été mis de côté et George Lennox Watson a été choisi pour concevoir le second challenge.

Les plus habiles constructeurs de Grande-Bretagne devaient être employés à la construction du navire. Dans cette période de l'histoire de la Coupe, l'argent était le moteur du challenge. Ceci montrait bien la volonté indomptable de Sir Thomas qui a bien servi à maintenir l'intérêt pour la Coupe au cours de l'année qui s'est écoulée entre le retour du Shamrock battu en Angleterre et l'arrivée du deuxième défi de Sir Thomas.


Ce défi, comme le premier, est venu du Royal Ulster Yacht Club. Il se présente comme suit :

Royal Ulster Yacht Club,
Mt. Pottinger Road, Belfast, Ireland,
2 oct. 1900.

J. V. S. Oddie, EsqR.,
Secretaire du New York Yacht Club, New York.

Cher Monsieur:
— Je suis chargé par Sir Thomas J. Lipton de vous faire parvenir ce défi pour la Coupe de l'America, sous réserve de quelques modifications pour les départs, les parcours et d'autres détails, aux mêmes conditions que pour la dernière course qui a été très satisfaisante.

La première course est fixée le mardi 20 août 1901.
La deuxième course est fixée le jeudi 22 août 1901.
La troisième course est fixée le samedi 24 août 1901.
Les courses supplémentaires, le cas échéant, se dérouleront les mêmes jours de la semaine suivante.

J'ai donc, au nom du Royal Ulster Yacht Club et au nom de Sir Thomas Lipton, vice commodore du club, l'honneur de lancer le défi de naviguer une série de courses avec le yacht Shamrock II contre toute autre yacht ou bateau construit aux États-Unis d'Amérique, pour la Coupe de l'America.

Voici les caractéristiques du navire challenger :
- propriétaire, Sir Thomas J. Lipton.
- Nom du yacht, Shamrock II
- Longueur de flottaison, 89,5 pieds.
- Gréement, cotre.

Les mesures de la douane suivront dès que le navire pourra être enregistré.

Je serai fort obligé si vous vouliez accuser réception de ce défi par câble.

Hugh C. Kelly,
Honorable Secretaire, Royal Ulster Yacht Club.


Le New York Yacht Club a nommé un Comité de la Coupe composé des membres suivants: Commodore Lewis Cass Ledyard, Vice Commodore August Belmont, Vice Commodore C. L. F. Robinson, Secretaire J. V. S. Oddie, S. Nicholson Kane président du Comité de course, l'ex-Commodore E. D. Morgan, E. M. Brown, J. Pierpont Morgan, C. Oliver Iselin.

Le comité a envoyé par câble, le 17 Octobre 1900, l'acceptation du défi de Sir Thomas Lipton :

New York, le 17 octobre 1900.

Hugh C. Kelly,
Secretaire du Royal Ulster Yacht Club, Belfast.

Le Comité de la Coupe s'est réuni. Votre défi est accepté.
Conditions identiques à l'an dernier, y compris la clause de gré à gré concernant les accidents, et sous réserve de modification des jours de courses par votre défi, et étendant l'heure limite du départ à 2 P.M., adaptée pour changer de mois. Est-ce satisfaisant?

Oddie.

Le 22 octobre, Sir Thomas Lipton a demandé par câble que l'heure limite du départ soit fixée à 1 P.M. et que le temps limite soit de six heures au lieu de cinq et demi. Le comité a accordé la première demande mais pas la seconde.

Les conditions régissant la rencontre ont été transmises au Challenger le 10 décembre 1900. Pour rappel:

  • trois meilleures manches sur cinq;
  • départ du bateau phare de Sandy Hook;
  • premier parcours de quinze miles au vent et retour, le suivant sur un triangle de trente-mile, les mêmes parcours à répéter dans les courses suivantes;
  • départ face au vent si possible;
  • le comité a le pouvoir de changer le point de départ pour obtenir un départ au vent;
  • le signal du départ sera aussi proche que possible de 11 A.M. et retardée seulement :
    1. dans le cas d'un changement de départ comme précédemment;
    2. en cas de brouillard;
    3. si, de l'avis du comité de régate, la ligne de départ n'est pas suffisamment dégagée à l'heure fixée pour le début;
    4. si les deux yachts consentent à un retard;
    5. en cas d'accident grave de l'un ou l'autre des navires selon l'accord spécial, le navire accidenté doit avoir suffisamment de temps pour effectuer des réparations après un accident survenu avant le signal préparatoire pour une course, ou dans le cas d'un accident survenu lors d'une course, le temps pour les réparations doit être donné avant de commencer une autre course;
  • les courses inachevées seront recourues jusqu'à ce qu'elles soient terminées;
  • le signal préparatoire donné quinze minutes avant le signal de départ et le signal d'avertissement cinq minutes avant;
  • l'heure exacte de départ d'un yacht est l'heure ou il franchit la ligne au cours des deux minutes après le signal de départ, et la fin de ce moment-là si le yacht franchit après son expiration;
  • pas de départ donné après 1 P.M. ;
  • temps limite fixé à cinq et demi heures;
  • le bateau de la défense doit être choisi une semaine avant la première course;
  • les règles du New York Yacht Club régissent la mesure de jauge et l'allocation du temps, et les règles de course sont celles du club sauf celles modifiées par accord préalable;
  • les dates des courses 20, 22 et 24 Août puis mardis, jeudis et samedis suivants;
  • les bateaux seront mesurés avec tous les équipements nécessaires dans une course à bord, les planchers, les cloisons et les réservoirs d'eau pouvant être supprimés et seront autorisés trois hommes tous les cinq pieds de longueur de course;
  • tout yacht effectuant des modifications devra être mesuré à nouveau avant de recourir;

Sir Thomas Lipton, le 30 janvier 1901, a demandé que la procédure de départ se fasse à un seul coup de canon, que les bateaux soient jaugés à Brooklyn Navy Yard et que Shamrock se voit accordé trois semaines de délai à New York pour remise en condition de course et réglages dans le cas de retard pour mauvais temps ou toute autre cause. Le Comité du New York Yacht Club a répondu, le 18 février, qu'il ne voyait aucune raison de changer la méthode de départ des courses, qu'il ne contrôlait pas le Brooklyn Navy Yard et n'était donc pas sûr qu'il soit disponible au moment voulu et qu'il jugeait inopportun que cela soit une condition du défi, et qu'il acceptait de laisser à Shamrock trois semaines de délai, mais que la première course devait se faire au plus tard le 27 août. Ce qui revenait à accorder une semaine de délai seulement.

 

Facebook Likebox Slider FR