ColumbiaPNG.png

LA SELECTION DU DEFENDER DE 1901

Imprimer E-mail

Catégorie : 1901 : DEFI N°11

Trois bateaux américains étaient prêts à défendre la Coupe contre le bateau de Sir Thomas Lipton. L'un était Columbia, le défenseur de 1899, l'autre était un nouveau "Herreshoff" construit pour un syndicat du New York Yacht Club et appelé Constitution, et le troisième, construit à Boston par Thomas W. Lawson, s'appelait Independence.

La saison a débuté avec le retour de la rivalité entre Boston et New York pour la défense de la Coupe. Boston pensait que le bateau de Lawson ferait honneur à la baie du Massachusetts comme les trois défenseurs dessinés par Burgess alors que le navire Herreshoff était attendu par ses bailleurs de fonds comme le yacht le plus rapide jamais construit.

Columbia et Constitution s’était déjà rencontré au large de Newport le 1er Juillet avec une victoire de l'ancien bateau, et le 3 Juillet mais cette deuxième course a été arrêtée en raison d'un accident de Columbia.

1er Juillet — Course spéciale, New York Yacht Club. Parcours de quinze miles au vent et retour. Départ trois miles à l'est du bateau phare de Brenton Reef. Vent léger O.S.O, mer lisse. Constitution a cassé l'œillet du point d'écoute de son foc, perdant environ dix minutes. Columbia a gagné de 48 secondes en temps réel.

3 Juillet — Course spéciale. New York Yacht Club. Parcours triangulaire de trente-mile à partir du bateau phare de Brenton Reef. Vent modéré S.O., mer lisse. Columbia abandonne après vingt-deux minutes de course pour rupture de la martingale. Columbia était en tête.

Indépendence est entré en cale à New London pour préparer ses premières courses, il y reste jusqu'au 3 Juillet puis se rend à Newport à la voile.

L'arrivée du bateau de Boston suscitait un grand intérêt populaire. Le 5 Juillet, Independence est mesuré par M. John Hyslop avec les résultats suivants: Longueur de flottaison 89,16 pieds; face avant du mât au point de mesure avant 74,89 pieds; face avant du mât à l’extrémité de la bôme 111,36 pieds; du pont à la poulie de drisse de la flèche 137,96 pieds; flèche 57 pieds; corne 64,44 pieds; surface de voilure 13,816.91 pieds carrés, rating de course 103,35 pieds. D’après ces mesures, Constitution rendait 42,6 s à Independence sur une distance de trente miles et 1 mn 16.8 s à Columbia, et Independence rendait 34,2 s à Columbia.

Le 6 Juillet, pour la première rencontre des yachts dans la classe Coupe, la journée n'était pas de bon augure pour un événement aussi important. Le vent était faible et la mer agitée par une houle pas du tout favorable aux bateaux. Il y avait une grande flotte de bateaux de plaisance et d'excursion sur la mer. Boston était représenté par des délégations d'amateurs enthousiastes venus assister à la première course de leur champion.

Le parcours était de quinze miles au vent retour à partir du bateau phare de Brenton Reef, le vent d'Est était faible avec les restes d'une mer agitée. Au départ, Independence avait deux minutes de retard sur les deux autres yachts qui s'en allaient allègrement dans le vent léger alors que lui semblait au ralenti. A la marque extérieure, il était si loin derrière que le comité n'a pas attendu pour prendre son temps et l'obscurité était tombée quand il a franchi la ligne d'arrivée marquée seulement par un cat-boat, le yacht comité et tous les autres navires étaient rentrés depuis longtemps. A neuf heures du soir, Independence cherchait son chemin dans le port de Newport et vint mouiller dans Brenton Cove.

Constitution a gagné de 9 mn 49 s en temps compensé sur Columbia à qui il rendait 1 mn 17 s.

Le 8 Juillet, la deuxième course s'est déroulée dans une brise légère de S.O. avec une longue houle. Le parcours était un triangle de trente miles, le point de départ étant à cinq miles dans le S.E. du bateau phare de Brenton Reef. Constitution a battu Columbia de 28 mn 8 s et Independence de 1 h 18 mn 31 s en temps compensé.



Le 10 Juillet, les trois bateaux se sont à nouveau rencontrés mais ont été incapables de faire une course. Le parcours faisait quinze miles au vent et retour à partir du bateau phare de Brenton Reef, le vent de Sud était très léger avec du brouillard. Constitution s'est retiré peu après le départ à cause du brouillard. Columbia et Independence ont contourné la marque extérieure, Columbia menant mais n'ont pas été chronométrés car ils n'ont pas fini.

Avant de disputer sa troisième course, le 11 Juillet, Independence a été allégé par la suppression d'environ deux tonnes de plomb et quelques modifications ont été apportées dans ses voiles d'avant avec l'espoir de rendre la bateau plus ardent. Le parcours faisait quinze miles au vent et retour à partir du bateau phare de Brenton Reef avec un vent de S.S.O. de huit à dix nœuds. Independence est resté dans le rythme jusqu’à la marque extérieure dépassant Columbia deux fois et Constitution trois fois et virant la bouée deux secondes avant le nouveau bateau de Bristol ce qui est nettement mieux que d'être battu de 40 minutes en dix miles au vent comme dans la première course.

Le bord retour s'est fait dans des nappes de brume mais le vent se maintenait. Les partisans d'Independence espéraient qu'il dépasserait Columbia et rattraperait Constitution, mais c’était impossible. Il terminait troisième, 6 mn 18 s derrière Columbia et 2 mn 58 s derrière Constitution. Néanmoins, ces chiffres ont montré une nette amélioration du bateau.

Le lendemain 12 Juillet était un jour admirable pour la dernière course entre les trois yachts et on a pu assister à une performance remarquable du bateau de Boston.Il a effectué toute la course après avoir perdu son mât de flèche, grandement retardé par l'espar qui pendait contre la grand-voile et par le foc volant qui traînait dans l'eau à côté du bateau. Il a fait une démonstration splendide surpassant ses rivales sur certaines parties de la course.

Le parcours était un triangle de trente miles avec le deuxième bord contre le vent. Il y avait un vent nord-est de douze nœuds fraîchissant et une mer agitée quand les bateaux sont arrivés sur la zone de départ. Le signal de préparation a été donné à 11h05, et les manœuvres tactiques ont commencé. Les trois bateaux se sont présentés bâbord amure et Columbia a pris le meilleur départ suivi de près par Independence alors que Constitution était en bout de ligne sous le vent et ne prit le départ que vingt-et-une secondes après le signal du handicap.

Les trois bateaux ont aussitôt envoyé leur foc volant. Columbia et Constitution portaient leur flèche N°2 mais Independence avait hissé le N°1. Les deux leaders s’échappaient et Independence revenait sur Columbia lorsque, environ deux minutes après le départ, la manille du pataras s'est brisée et le mât de flèche s'est rompu, pendant sous la corne et frappant violemment la grand-voile. Son foc volant traînait lourdement dans l'eau.

Un tel accident est suffisant pour décourager un skipper mais le capitaine Haff a fait mettre le bateau face au vent pour se dégager de l'espar brisé et enlever le foc volant qui ne pouvait pas être mis au rebut en cours. Environ cinq minutes ont été perdues mais le mât de flèche ne pouvait pas être descendu et il est resté suspendu sous le vent. Après quelques minutes, il a de nouveau lofé et le mât de flèche a pu être coupé. Plus de dix minutes ont été perdues à se débarrasser de cet espar.

Columbia a viré la bouée à 11:59:49 suivi par Constitution à 2 mn 2 s et Independence 6 mn 5 s derrière Constitution.

Après avoir contourné la marque, les bateaux de Bristol ont effectué de courts bords de près, Constitution revenant sur Columbia, tandis que Independence tirait un long bord tribord amure. Columbia a arrondi la seconde marque à 13:25:32 suivi par Constitution à 36 secondes et Independence à 9 mn 44 s.

Pour le dernier bord de portant jusqu'à l'arrivée, les bateaux de Bristol ont hissés focs volants et focs ballons. Sans flèche et sans foc volant, Independence n'avait aucune chance de revenir sur ses rivaux. Columbia l'a emporté avec 2 mn 19 s d'avance sur Constitution et 10 mn 44 s sur Independence en temps compensé.

Alors que Independence était en cale sèche à Bristol, les plans Herreshoff se sont retrouvés pour les croisières du New York Yacht Club dans lesquelles Constitution s'est montré un peu plus rapide que Columbia dans les petits airs qui prévalaient dans le détroit de Long Island. Voici un résumé de ces courses :

22 Juillet — Squadron run : New York Yacht Club, de Glen Cove à Huntington Bay, Long Island Sound. Parcours de 21,5 miles en trois bords. Vent léger O.S.O., mer calme. Constitution a battu Columbia de 4 mn 18 s en temps réel :

23 Juillet — Squadron run : New York Yacht Club, Huntington Bay à Morris Cove, 28 miles. Vent très léger, S.E. à O., mer calme. Constitution gagne de 5 mn 16 s, temps réel :

24 Juillet — Squadron run : New York Yacht Club, Morris Cove à New London, 37 miles. Vent modéré, S.O. et mer calme. Constitution gagne de 8 mn 23 s, temps réel :

25 Juillet — New London à Newport, 38 miles, vent N.E. 12 nœuds, mer calme. Constitution a touché le fond près du phare Race Rock mais n'a pas été endommagé. Columbia gagne de 3 mn 22 s, temps réel :

L'Astor Cup, dernière étape de la croisière s'est déroulée le 29 Juillet sur le vieux parcours de Block Island, un triangle de vingt-huit miles avec départ au bateau phare de Brenton Reef et a été remportée par Columbia. Le vent était de N.E. frais à fort avec une mer agitée. La marge de Columbia à l'arrivée était de 4 mn 28 s, temps compensé. Constitution lui rendait 1 mn 34 s.

Après la course, W. Butler Duncan, Esq, manager de Constitution voulait changer beaucoup de choses : " Il faudra environ une semaine pour faire les changements puis nous serons prêts pour continuer les courses".

Avec Constitution à l’hôpital à Bristol, seuls Columbia et Independence étaient disponibles pour la deuxième série de courses de la Newport Yacht Racing Association, prévue les 1 et 3 août.

Le 1er août,, la première course s'est déroulée sur un parcours triangulaire de 30 miles avec départ au bateau phare de Brenton Reef. Le vent était léger à modéré O.S.O. et la mer calme. Il y avait une classe pour les goélettes et les yawls. Vigilant, Ailsa and Navahoe participaient à la course.
Le premier bord était contre le vent. Independence et Columbia ont franchi la ligne tribord amure, au ras du bateau jury. Columbia était au vent mais pas assez en avance pour déventer Independence. Mais le bateau de Boston faisait moins de cap et à la première marque, Columbia menait de 1 mn 9 s.

Sur le deuxième bord pratiquement vent arrière, les bateaux ont hissé les spis. Une tentative a été faite sur Independence mais la voile est resté coincée et a du être redescendue, provoquant une perte de temps. Columbia a viré la deuxième marque avec 6 mn 32 s d'avance sur Independence mais sur le dernier bord, le bateau de Boston se montrait plus rapide que son rival, reprenant 1 mn 49 s à Columbia mais perdant la course de 5 mn 14 s. après avoir concédé un handicap de 31 s.

Le 3 Août, Columbia et Independence se sont affrontés à nouveau avec un temps bien adapté pour Independence. Il y avait une bonne brise de Sud-Est au large de Newport et pas trop de mer. Lorsque les coureurs sont sortis du port, à 10 heures, ils rencontrèrent une brise de douze nœuds qui a forci à dix-huit nœuds. Les deux bateaux avaient toute la toile qu'ils pouvaient porter confortablement avec ce vent.

Le parcours a été mouillé S.S.O., dix miles au vent, E. dix miles, et N.N.O. dix miles. Cela donnait un bord de près, un bord de grand largue et un bord de petit largue.

Dans les manœuvres pour le départ, le Capitaine Barr a essayé la tactique qu'il avait employée avec succès contre Constitution en fonçant sur lui pour lui faire peur et prendre la position favorable. Mais le vieux capitaine Haff ne s'est pas laissé impressionner par cette manœuvre et il a maintenu son cap si bien que Columbia a touché Independence. Le manager du bateau de Boston, le Dr John Bryant, ne protesta pas, ne voulant pas gagner une course sur une faute de l'adversaire même si la décision du comité n'aurait pas pu être autre qu'en sa faveur.

Columbia a franchi la ligne trop tôt et a été obligé de virer de bord pour attendre le coup de canon. Il a pris le départ tribord amure quelques secondes après Independence.

Sur le premier bord au près, Independence a navigué aussi vite que Columbia mais faisait moins de cap. Columbia menait donc de 3 mn 12 s à la marque au vent. Au passage de la bouée, Columbia a hissé le foc volant n°2 et Independence a fait de même. Independence a passé la marque suivante à 13:32:30 après avoir gagné 1 mn 37 s sur le bord, et seulement 1 mn 35 s derrière son rival.

Columbia a mis 2 h 51mn et 48 s pour effectuer les trente miles du parcours et Independence 2 h 52 mn et 28 s ce qui était mieux que le record existant sur ce même parcours. Les vingt miles des deux derniers bords ont été parcourus en 1 h 34 mn 17 s par Columbia et en 1 h 31 mn 45 s par Independence. C’était le record absolu à la voile sur vingt miles.

La fin de Independence

Après ces courses, Independence resta quelque temps dans le port de Newport, étant invité par l'Indian Harbor Yacht Club de Greenwich, au Connecticut pour naviguer contre Columbia et Constitution dans le détroit de Long Island. Le club a été obligé d'annuler le match en raison du forfait des bateaux de Bristol, laissant Independence seul dans la classe.

Comme le Larchmont Yacht Club organisait un match spécial pour quatre-vingt-pieds, le public s'attendait à voir Independence mais aucune invitation ne lui était parvenue. Il était maintenant évident qu'aucune course ne serait organisée pour Independence. Le yacht de Boston a été ramenée à Boston et le 3 septembre, trois mois jour pour jour après la date de sa première régate, le travail de démolition a commencé.


Constitution et Columbia ont repris leurs confrontations le 10 août au large de Newport et ont couru jusqu'à la fin du mois, avec les honneurs pour le bateau plus ancien :

10 août - Course spéciale du New York Yacht Club au large de Newport. Parcours de quinze miles au vent et retour à partir du bateau phare de Brenton Reef. Vent S.S.O. de quinze à vingt nœuds. Columbia est resté cinq minutes nez au vent pour sécuriser son beaupré qui était lâche. Constitution a gagné de 4 mn 9 s en temps réel.

12 août - Course spéciale du New York Yacht Club au large de Newport. Parcours de trente miles, triangle, à partir du bateau phare de Brenton Reef. Vent N.N.E. au départ variable de quatre à sept nœuds, houle longue. Columbia a perdu en temps réel de 33 secondes mais a gagné de 47 secondes en temps compensé.

14 août - Course spéciale du New York Yacht Club au large de Newport. Parcours de quinze miles au vent et retour à partir du bateau phare de Brenton Reef. Course annulée avec Constitution en tête à six miles de la marque externe, 3 h 45 mn après le début, car les bateaux ne pouvaient pas finir dans le délai de cinq heures et demi.

16 août - Course du Larchmont Yacht Club. Long Island Sound. Parcours de trente miles, triangle, deux tours. Vent léger S.S.O., mer calme. Constitution gagne de 31 mn 23 s en temps compensé, rendant 1 mn 20 s.

17 août - Course du Larchmont Yacht Club. Même parcours que le jour précédent. Vent Ouest, huit nœuds, mer calme. Constitution gagne de 58 s en temps compensé.

22 août - Course spéciale du Seawanhaka-Corinthian Yacht Club, au large de Oyster Bay, Long Island Sound. Parcours de vingt-neuf miles et demi , deux fois autour d'un triangle. Départ à un seul coup de pistolet. Vent de secteur sud, cinq à dix nœuds. Columbia l'a emporté de 2 mn 57 s en temps compensé.

24 août - Course spéciale du Seawanhaka-Corinthian Yacht Club, au large de Oyster Bay. Parcours de trente miles et demi , deux fois autour d'un triangle. Départ à un seul coup de pistolet.. Vent S.S.E. à E.S.E. faible, en moyenne six nœuds. Columbia menait à la fin du premier tour. Constitution a abandonné dans une bourrasque de pluie. Columbia a fini le parcours.

Le 25 Août, Constitution est allé à Bristol pour un carénage et une dernière mise au point par la Société Herreshoff avant les courses de sélection qui seront courues les 31 Août et 2 et 4 Septembre au large de Newport.


Les courses de selection du défenseur 1901

Première course: 31 Août

La première course s'est déroulée sur un parcours de quinze miles au vent et retour. Il y avait un vent de sept nœuds E.S.E. au début et une mer lisse malgré une petite houle. Au départ, Columbia a forcé Constitution à couper la ligne avant le coup de canon et a été obligé de le suivre, mais il a viré rapidement et a recoupé la ligne. Constitution a empanné et il est parti après le signal du handicap. Columbia s'est rapidement dégagé au vent et la course semblait perdue pour Constitution après la première demi-heure. A la marque extérieure Columbia menait de deux minutes. Le vent avait tourné un peu et le bord retour était au portant. Columbia a augmenté son avance de 1 mn 53 s soit un gain total de 3 mn 48 s en 3 h 20 mn 53 s de course.

Deuxième course: 2 septembre

Dans la deuxième course, sur un parcours triangulaire de trente miles, Constitution avait la position favorable au départ dans une brise légère mais Columbia s'est dégagé et menait à la première marque de 4 mn 55 s. Sur le second bord Constitution a repris quinze secondes. Sur le dernier bord les navires ont été encalminés, Columbia était en avance d'un quart de milles à quatre miles de l'arrivée lorsque la course a été annulée à 18:15 PM.

Dernière course: 4 septembre

Avant la dernière course, Constitution a changé de grand-voile. Le vent était d'environ sept nœuds S.S.O. et la mer calme. Le signal a été donné à 13 heures. Columbia a violé les règles au départ en fonçant sur Constitution à trois reprises, lui cassant son erre. Columbia menait à la marque extérieure de moins d'une minute. Le bord de retour dans une légère brise avec foc ballon en tête et spis a été lent. Constitution, à plusieurs reprises, est venu par le travers de Columbia mais n'a pas réussi à le passer. L'équipage de Constitution était maladroit dans le réglage de leur spi qui se dégonflait souvent et a même traîné dans l'eau. Cela a permis de donner quelques longueurs d'avance à Columbia. Près de la ligne, le foc ballon de Constitution a été déchiré dans une rafale. Columbia a franchi la ligne dix-neuf secondes après Constitution mais a gagné la course de dix-sept secondes en temps compensé.

Columbia disqualifié mais Columbia est choisi

Le capitaine Barr a été disqualifié le lendemain par le comité de course sans réclamation de Constitution pour son comportement au départ mais que le comité de la Coupe a décidé le même jour de sélectionner Columbia. La course ainsi créditée à Constitution ne comptait pas. Si le choix avait été déterminé par le nombre total de victoires seulement, les bateaux auraient dû se réunir à nouveau puisque chacun avait une victoire à son actif.

Le comité toutefois était convaincu que c'était le choix le plus sûr et a exercé son droit de nommer Columbia comme défenseur pour la Coupe 1901 sans course supplémentaire. L'annonce a été faite le 5 septembre et postée à la station du New York Yacht Club à Newport :

Station N°6, N.Y.Y.C,
Newport, R. I.,

5 Sept. 1901.

Lors d'une réunion du Comité pour le défi du Club Royal Ulster Yacht qui s'est tenue sur le yacht du club à onze heures et demie ce jour, le Columbia a été choisi comme représentant du New York Yacht Club.

J. V. S. Oddie,
Secrétaire.



 

Independence le mal-aimé

Naturellement, il y a eu beaucoup de discussions parmi les plaisanciers sur la fin des espoirs de Herreshoff dans Constitution. Les causes de sa défaite n'ont pas été attribuées à des défauts inhérents à sa coque mais à des voiles et un gréement moins bons et à une mauvaise gestion.
M. Herreshoff a été fortement contrarié par la défaite de Constitution et ses sentiments ne pouvaient être apaisés par la critique qui le jugeait dans une large mesure responsable de l'échec du navire, non seulement à cause des défauts constatés, mais surtout pour de ne pas avoir insisté pour que le bateau soit placé dans des mains plus compétentes. M. Herreshoff avait dit dans une interview au début de la saison que Constitution était le voilier le plus rapide jamais conçu et qu'il serait prêt pour vaincre Columbia.

Après les régates de sélection , Columbia et Constitution sont revenus à Bristol. Columbia a embarqué un nouveau jeu de voiles pour les épreuves de Coupe. Ensuite il a été emmené à New York pour le carénage et la mesure. Constitution a été dégréé et a été remorqué jusqu'à New London où il a été mis au sec.

Constitution le malchanceux

 

{loadnavigation}