L'HISTOIRE DE COLUMBIA

Catégorie : COLUMBIA

"A Thrash to Windward: Mrs. Iselin and the Crew of COLUMBIA, 1899"  By Russ KramerDefender victorieux des Coupes de l’America 1899 et 1901

Aussitôt que le défi lancé par Sir Thomas Lipton a été accepté, une commande a été passée rapidement à Herreshoff par J. Pierpont Morgan et Edwin Dennison Morgan du New York Yacht Club, pour un defender qui sera appelé Columbia. C. Oliver Iselin possédait une part et deviendra son « manager ».

On n'a pas regardé à la dépense autant pour les défenseurs que pour le challenger. Tous deux avaient assez d'argent pour se livrer à toutes les extravagances et les constructeurs ont eu carte blanche. Le coût des bateaux n'a jamais été révélé officiellement mais la croyance populaire affirme que le coût de construction, d'aménagement et de fonctionnement pour une saison était d'environ $ 250.000 par bateau. Ainsi, un demi-million de dollars a été dépensé pour la Coupe de 1899 pour les bateaux en compétition seulement.

Launching of "Columbia," Built To Defend "America's" Cup Against "Shamrock."Le bateau de la défense a été conçu au début de l'hiver 1898-99, au chantier Herreshoff à Bristol. Comme dans le cas de Defender, le plus grand secret entourait les détails de sa construction.

Columbia a été lancé le 10 Juin dans la soirée, et a reçu son baptême à la voile le 25 Juin. Les critiques étaient unanimes pour dire que c'était un beau bateau, le plus beau yacht jamais construit, et dès le début, il a fait preuve d'une grande vitesse.

'Flying Home' by John MecrayDefender a été pratiquement reconstruit aux frais du Commodore J. Pierpont Morgan, et a été placé sous la direction de W. Butler Duncan, Esq. Columbia était commandé par le capitaine Charles Barr, Charlie Barr, et manœuvré par un équipage de Deer Isle, parmi lesquels se trouvaient un grand nombre d'anciens de Defender. Defender était lui manœuvré par un équipage scandinave commandé par le capitaine Urie Rhodes.

Dans la première rencontre entre les deux bateaux, le 25 juin, dans la baie de Narragansett, le nouveau yacht a démontré sa vitesse supérieure, et a dominé Defender pendant tout l'été.

. Le 2 Août, dans une course contre Defender au large de Point Judith, Columbia a démâté suite à la rupture d'une barre de flèche.

Les 2 et 4 ??septembre, Columbia gagne aisément les régates de sélection contre Defender au large de Newport .

Les courses de l'America's Cup

COLUMBIA V. SHAMROCK I, 1899 by Tim Thompson- du 3 au 20 octobre 1899, à New York.
- Au meilleur de trois courses sur cinq.
- Tous les parcours font 30 miles nautiques.
- départ à partir du bateau-phare de Sandy Hook.
- Le signal du départ doit être donné à 11 heures, et retardé qu'en cas de changement de point de départ, de brouillard ou de renvoi accepté; le signal préparatoire sera tiré dix minutes avant le signal de départ, et le signal de handicap deux minutes après.
- Temps limite 5 heures 30.
- Parcours aller-retour au vent de quinze miles pour première, troisième et cinquième courses.
- Parcours triangulaire pour les deuxième et quatrième.
- Premier bord au vent si possible.

Columbia se voit opposer à Shamrock, le challenger du Royal Ulster Yacht Club.
Quatre manches reportées : manque de vent ou brouillard.
Quatre manches annulées : temps limite.
Trois manches sont courues. Columbia bat Shamrock, trois victoires à rien.

- 16 octobre, 1e manche, 30 miles, aller-retour : Columbia bat Shamrock de 10 mn 8 s en temps compensé.
- 17 octobre, 2e manche, 30 miles, triangle : Abandon de Shamrock sur rupture du mât de flèche. Columbia gagne.
- 20 octobre, 3e manche, 30 miles, aller-retour : Columbia bat Shamrock de 6 mn 34 s en temps compensé après une course d’anthologie.

Richard Lane : Defense of the Cup"Columbia vs. Shamrock II" Acrylic on Canvas 24" x 36"

L'équipage de Columbia comportait Hope Goddard Iselin, première femme à participer à une Coupe de l'America.

En 1901, toujours skippé par Charlie Barr, il se qualifia de nouveau pour affronter le challenger britannique Shamrock II. Il remporta les 3 courses.

En 1903, barré par le capitaine « Lem » Miller, équipier de Charlie Barr lors des deux précédentes éditions et malgré des modifications, il échoua face au voilier Reliance dans les qualifications pour une troisième coupe de l'America.

Il fut démoli en 1913.

 

Facebook Likebox Slider FR