ShamrockIVPNG.png

DEUX MANCHES ANNULEES : 24 ET 26 JUILLET 1920

Catégorie : 1920 : DEFI N°13

DERNIÈRE COURSE RENVOYÉE. BRISE TROP FORTE POUR LES DEUX CONCURRENTS.

SIR THOMAS VEXÉ PAR LE REPORT

DIMANCHE 25 JUILLET 1920 - Un suroît de vingt-cinq nœuds, qui a soulevé une mer plutôt tumultueuse et obligé ...

... de laisser les flèches dans la cale, a contraint le comité de course du New York Yacht Club et les skippers de Shamrock IV et Resolute de reporter hier la cinquième course de la Coupe de l'America jusqu'à demain. Les deux sloops élancés et le bateau comité Baryton sont allés jusqu'au bateau phare Ambrose, hier matin, et quand ils ont vu le parcours couvert de moutons blancs, toutes les parties ont été d'accord pour décider que ce n'était pas un jour pour envoyer les 75-pieds se mêler à la liesse de l'Atlantique.

Le bateau comité a hissé un signal demandant aux capitaines s'ils acceptaient un report d'un jour. Les deux yachts répondirent qu'ils seraient ravis, ou hissèrent des signaux à cet effet.

Back to Harbor

La décision de reporter la course jusqu'au lundi a donc été acceptée et les yachts et bateau comité ont fait demi-tour pour revenir s'abriter dans les eaux protégées de la baie de Sandy Hook.

Le report a été une amère déception pour la grande flotte de navires transportant des spectateurs qui avaient fait le long voyage vers le bateau-phare pour assister à cet événement historique. Beaucoup d'entre eux ne pouvaient croire que les bateaux avaient fait demi-tour et ont continué à naviguer sur la ligne de départ pendant des heures après que les coureurs avaient cherché la sécurité dans la baie de Sandy Hook.

Pour ceux qui s'étaient rassemblés sur le bateau-phare pour voir le départ de la grande lutte internationale, il semblait que le vent était exactement celui que tout le monde désirait au cours des deux dernières semaines. C’était certainement le premier vent digne de ce nom qu'ils ont rencontré depuis que la série a commencé et il aurait mis à l'épreuve skippers, équipages et bateaux.

Sir Thomas Lipton aurait voulu voir son Shamrock affronter Resolute malgré le vent fort et la mer agitée, et il fut bien surpris lorsque le bateau comité à midi a signalé que la course était reportée et que les deux coureurs rentraient à Sandy Hook.

 


 

LA CINQUIÈME COURSE RAPPELÉE POUR MANQUE DE VENT
RESOLUTE LOIN DEVANT; COURSE AUJOURD'HUI

MARDI 27 JUILLET 1920

Le defender surclasse Shamrock sur une mer paresseuse

La dernière course de la Coupe de l'America, qui avait été reportée samedi parce qu'il y avait trop de vent, a été annulée hier car il n'y avait pas de vent du tout. Sur une mer d'huile, avec à peine le murmure d'une brise, Resolute et Shamrock ont glissé paresseusement pendant quatre heures et demie.

Parfois, dans une calme plat complet, ils gisaient comme des répliques jumelles du navire de Coleridge, « a painted ship upon a painted ocean ». Ou on peut utiliser la métaphore méprisante du compagnon du maître d'équipage du destroyer Semmes: « deux grands poux de mer rampant sur une vitre » .

Shamrock part en tête

Il y avait moins de quatre nœuds de brise quand les coureurs ont pris le départ avec une demi-heure de retard. Shamrock a franchi la ligne en tête et a maintenu son avance jusqu'à ce qu'il s'enlise dans le calme plat devant Jersey Highlands à quatorze heures. Resolute s'approcha et passa devant lui tandis que sa toile pendait paresseusement et s’échappa.
Lorsque la course a été rappelée, Resolute, était encore à cinq miles de la marque tandis que Shamrock était deux miles derrière. Quelque soit les changements du vent, le capitaine Charles Francis Adams semblait le trouver et en tirer profit et Resolute progressait avec lenteur mais progressait.

Donner une chance au vent

A l'heure officielle du départ, le comité de course a été confronté à un problème. Le parcours était un aller-retour au vent et le vent venait de la côte du New Jersey. Pour respecter les conditions de course, le comité devait changer le point de départ ou attendre que le vent tourne. Il a été décidé d'attendre et de donner une chance au vent d'être complaisant.

Finalement les sloops furent envoyés dans une légère brise du nord et se sont dirigés vers la côte de Jersey. Le challenger franchit la ligne 29 secondes après le coup de canon et Resolute suivit 68 secondes plus tard. Le challenger a maintenu son avance jusqu'à ce que le vent tombe subitement et que ses immenses voiles commencent à battre. Resolute vint et se glissa devant lui, le capitaine Charles Francis Adams s'accrochant au dernier souffle du zéphyr.

Mais il n'y avait pas une ride sur cette mer d'huile autour du bateau phare Ambrose. La fumée des bateaux à vapeur qui se prélassaient le long du parcours pointait directement vers le haut.
C'était un concours de louvoyage qui s’éternisait, mais pour les terriens cela ressemblait à un concours de paresse. On en venait à regretter l'occasion manquée de samedi, quand il y avait un vent soutenu et une mer agitée, des conditions qui auraient fait de cette dernière course un vrai drame maritime.

La flotte des bateaux suiveurs était beaucoup plus petite que la veille. La lutte pour la Coupe de l'America semble avoir dérivé vers la déception.

A 16 heures, il était devenu à peu près certain que les bateaux ne pourraient pas terminer, mais la course n'a été annulée qu'après 17 heures. A ce moment-là, les yachts avaient parcouru environ dix des trente miles, avec la marque toujours cachée dans la brume de chaleur, quelque part près du Corsair qui somnoler à l'horizon.

 

Facebook Likebox Slider FR