PuritanPNG.png

SELECTION DU DEFENDER ET PREPARATIFS

Catégorie : 1885 : DEFI N°5

Puritan, Priscilla and AtlanticLes régates de sélection

Les membres du N.Y.Y.C. ne prêtaient pas beaucoup de considération au bateau de Boston quand ils ont su qu'il était en construction vers le Cap, et ils le surnommaient ironiquement le « bateau haricots » ou le « brick sloop », le nom de Burgess n’étant pas connu dans les eaux de New York à cette époque.

Puritan devance Priscilla et BedouinToutefois, ils l'accueillirent dans les épreuves de sélection pour lesquelles ils avaient envoyé une invitation générale à tous les sloops de plus de soixante pieds de longueur de flottaison appartenant à un yacht club reconnu.

les deux nouveaux bateaux américains se sont rencontrés pour la première fois dans la Goelet Cupa>, course au large de Newport au début Août, et à la surprise et le chagrin des New-Yorkais le "bateau haricot» a devancé Priscilla dans une brise fraîche par plus de dix minutes. Pour la croisière du New York Yacht Club qui a suivi, Puritan a remporté deux courses et son rival une seule; et dans les régates de sélection disputées à la fin de Août, le bateau de Boston plus constant a remporté deux des trois manches contre Priscilla et démontré sans aucun doute sa supériorité, en particulier dans le louvoyage.

La première course - 21 août 1885

Priscilla by John S. JohnstonNew York, 21 août. La première course ds sélection du defender a été disputée ce jour. Le départ a été un grand spectacle. Le capitaine Crocker a amené Puritan bâbord amure sur la ligne juste au moment du coup de canon. A 11h13 le capitaine Gibson a fait de même avec Priscilla et les deux rivaux ont coupé la ligne dans la même seconde. Bedouin et Gracie suivaient à 11h14 4-10 respectivement. La course avait bien commencé. Puritan longeant la ligne a traversé le sillage des trois autres concurrents.

Comme la brise rafraîchissait, tous les bateaux ont affalé leur flèche et baissé leur mât de hune sauf Puritan qui a attendu une demi heure de plus que les autres. A 11:29 Puritan a coupé le sillage de Priscilla avec deux minutes de retard, et rapidement mais sûrement remontait au vent du sloop de fer. Lorsque Puritan a viré trois minutes plus tard, il avait un avantage décisif. La mer etait plus "grumeleuse" quand les yachts sont sortis en «eau libre», mais Puritan passait mieux etil était plus rapide à la gîte que Priscilla. La marque extérieure a été franchie comme suit:
Puritan: 2 heures 28 minutes
Priscilla: 2 heures 40 minutes 37 secondes
Bedouin: 2 heures 52 minutes 15 secondes
Gracie: 3 heures 13 minutes 10 secondes.

L'équipage de Puritan travaillait efficacement. Après dix minutes de portant, le mât de flèche était en l'air et de l'immense spi se gonflait dans la brise sur bâbord; peu de temps après la flèche et un foc ballon étaient établis. Les hommes de Priscilla n'étaient pas aussi rapides. Il a fallu vingt bonnes minutes avant que le spinnaker soit établi et le flèche réglé.

Le portant vers l'arrivée était un magnifique tableau. Comme des pyramides enneigées, les voiles en canard blanc brillaient dans la lumière du soleil et les coques noires et blanches des yachts se balançaient sur la houle couverte de moutons blancs. les bateaux ont navigué assez longtemps vers le nord.

RÉGATE 1 - 21 AOUT - 20 milles au vent et retour
  DÉPART BOUÉE ARRIVÉE TEMPS RÉEL TEMPS COMPENSÉ
1 Puritan 11:13:48 2:28:00 4:12:07 4:58:19 4:57:05
2 Priscilla 11:13:48 2:40:37 4:23:05 5:08:17 5:08:17
3 Bedouin 11:14:40 2:52:15 4:40:09 5:25:29 5:15:51
4 Gracie 11:14:06 3:13:10 4:56:39 5:42:33 5:32:58

Le bateau comité qui naviguait à douze nœuds ne pouvait pas rattraper Puritan avant la ligne d’arrivée mais son temps a été pris avec précision par M. J. R. Buck à bord.

"Nous sommes très satisfait du travail de Puritan aujourd'hui," a dit M. Stebbins du comité. "Ce que nous voulons maintenant, c'est un jour où il y a peu de vent au louvoyage et une bonne brise au portant."

Le tableau de gauche donne les résultats de la course.

 


LE DEUXIÈME JOUR DE COURSE.

RÉGATE 2 - 23 AOUT
Triangle 40 milles
1 Priscilla 6:32:53
2 Puritan 6:37:25
3 Gracie 7:02:59
4 Bedouin 7:16:32

New York, 23 Août. Dans la deuxième course de sélection entre les sloops Puritan, Priscilla, Bedouin et Gracie, samedi, Priscilla a gagné par plus de six minutes devant Puritan, puis Gracie troisième et Bedouin dernier. Le parcours était une triangle de quarante miles. Puritan a devancé Priscilla jusqu'à la dernière marque mais sur le bord retour contre le vent Priscilla a navigué remarquablement et a terminé en gagnant. Le vent était faible, ce qui a favorisé le sloop en fer.

Comme Puritan et Priscilla ont gagné chacun une course, la troisième régate courue demain sera considérée comme décisive afin de régler la supériorité de l'un des bateau et pratiquement de décider qui sera le défenseur de la coupe américaine contre Genesta.

 


LA DERNIÈRE COURSE GAGNÉE PAR PURITAN.

Priscilla, Puritan, and AtlanticPriscilla fait un bel effort mais il est battu par seulement quarante et une secondes - Puritan probablement le rival de Genesta.

New York, 24 Août. Le sloop de Boston Puritan a gagné la troisième et dernière des courses de sélection pour décider qui est le plus rapide des sloop à dérive en Amérique et le meilleur pour en découdre avec les Anglais de Genesta dans la première partie de septembre. Sur les trois courses, Puritan a remporté la première dans une forte brise; Priscilla a remporté le deuxième par temps extrêmement léger et Puritan a gagné la course décisive aujourd'hui dans une brise modérée et une mer calme, ce qui montre à tous les plaisanciers impartiaux qui ont été témoins des épreuves que Puritan est le meilleur bateau. Bien qu'il n'est pas réellement décidé qu'elle est le yacht qui sera élu , Il est presque certain qu'il sera choisi pour défendre la coupe de l'America lors de la réunion du Yacht Club de New York qui se tiendra au cours de cette semaine.

Un vent léger de sud-ouest à ouest faisait onduler les eaux de la baie supérieure lorsque le bateau comité descendait la baie de Tompkinsville. A la surprise de beaucoup, Genesta était à l'ancre au large cet endroit . PURITAN Races Towards The Narrows Off BrooklynSir Richard Sutton , son propriétaire , est venu sur le pont avec Sir William Sevinge, son beau-frère et a poliment décliné l'invitation du comité pour accompagner les yachts sur le parcours. A 10h30 le bateau comité a mouillé de Owl's Head. Les yachts avec grand flèche ont ensuite attendu le signal du départ. Il a été donné à 10h50 et l'écho du coup de canon avait à peine atteint les collines de Staten Island lorsque Puritan a coupé la ligne à 10:50:28 tribord amure avec les voiles bordées à plat. Deux secondes plus tard, Priscilla passait la ligne cinquante mètres sous le vent. Puis vint Gracie à 10:50:36 et Bedouin à 10:51:01. Ils ont accéléré dans le détroit entre les Forts Hamilton, Lafayette et Wadsworth, formant un carré avec Puritan le plus au vent. Priscilla a viré vers l'ouest le premier à 11h21 et Puritan quatre minutes plus tard. Lorsque les deux ont viré à nouveau deux minutes plus tard pour un long bord vers le sud, Priscilla était proche sur son quart arrière et les deux commençaient à ressentir une brise qui se levait au sud-ouest de la baie

La première marque a été franchie dans cet ordre: Puritan 12:00:11, Priscilla 12:01:33, Gracie 12:06:55 et Bedouin 12:09:00. Loin devant, les deux leaders naviguaient de concert dans une brise fraîchissante, envoyant leurs immenses spinnakers à tribord pour mettre le cap sur Sandy Hook. À la bouée 5, les spis ont été affalés pour naviguer sud-ouest par ouest vers le bateau phare de Sandy Hook, la marque "extérieure". Avec son immense foc ballon en tête tirant comme un cheval, Priscilla a essayé en vain de combler le retard sur Puritan. Derrière, Gracie donnait une raclée terrible à Bedouin. Le bateau phare a été fanchi comme suit: Puritan 12:51:50, Priscilla 12:53:01, Gracie 1:00:22, Bedouin 1:05:50.

RÉGATE 3 - 24 AOUT - Parcours Régulier du NYYC
  DÉPART SANDY
HOOK
ARRIVÉE TEMPS
RÉEL
TEMPS
COMPENSÉ
1 Puritan 10:50:28 12:51:50 2:43:05 3:52:37 3:51:26
2 Priscilla 10:50:30 12:53:01 2:43:48 3:53:18 3:53:18
3 Gracie 10:50:46 1:00:22 2:58:41 4:07:55 3:58:48
4 Bedouin 10:51:01 1:05:50 3:05:33 4:14:32 4:05:22

Ils revenaient du «Hook» avec tout dessus ce qui faisait un joli contraste avec les nombreuses goélettes et autres embarcations qui les entouraient. La brise avait momentanément fraîchi, ne permettant pas à Gracie de gagner sur son rival. Puritan arrondit la bouée 10 à 01:45:35 et Priscilla à 01:47:11. Le portant vers l’arrivée était un grand spectacle. À la bouée 15, le bateau comité les attendait. Chaque centimètre carré de toile poussait progressivement Priscilla sur le sloop blanc et s'il y avait eu encore deux miles à parcourir, il l'aurait certainement dépassé car il était seulement 43 secondes derrière à l'arrivée. Chaque vapeur dans le voisinage a salué les yachts. Le tableau joint ci-contre donne les résultats de la course:

Puritan a été choisi officiellement par le comité de la Coupe et l'annonce a été faite le 30 Août, huit jours avant la première course de la Coupe de l'America.

Les préparatifs

Puritan & Priscilla off Sandy HookPendant toutes ces courses, le challenger anglais Genesta qui était arrivé dans ce pays le 16 juillet après une belle traversée de l'Atlantique en 24 jours, était preparé par son concepteur, M. Beavor Webb, et son skipper, le capitaine Carter. Ils ont pris bon soin d'éviter les confrontations avec les yachts locaux pour ne rien révéler sur son potentiel de vitesse.

Plus tôt dans la saison, un message avait été envoyé au New York Yacht Club annoncant que Galatea ne serait pas prêt cette année, son défi étant reporté en 1886. Ainsi le New York Yacht Club n'avait plus qu'un seul défi à défendre et la première course a été fixée au 7 Septembre.

Genesta a quitté la cale sèche le 2 Septembre avec sa carène cuivrée polie à la main jusqu'à ce qu'elle brille comme un miroir et avec des voiles dans leur meilleure forme à la suite de l'intervention de Lapthorne, le voilier anglais. Puritan a été mis aussi en cale sèche et a eu sa carène passée au plomb jusqu'à ce qu'elle soit aussi glissante qu'une anguille. Les dernières touches de son carénage se sont terminées seulement la veille de la première course.

 

Facebook Likebox Slider FR