GalateaPNG.png

LES REGATES DU SIXIEME DEFI

Catégorie : 1886 : DEFI N°6

The start of the first race for the America’s Cup, September 7th 1886, painted by Admiral Richard Brydges Beechey, RNLa première manche, mardi 7 septembre

Le parcours choisi pour la première course était le parcours inside du New York Yacht Club, départ a la bouée 18 du port de New York, le même que celui utilisée par Puritan et Genesta l'année précédente.

L'intérêt pour la plaisance en général, et dans ce cas particulier, s'est intensifié depuis les courses de 1885, et à travers le pays, l’actualité sur la course était très recherchées. Dans Boston, l'enthousiasme de la saison précédente, restait intact. Il y avait la même image éblouissante : yachts à vapeur rapides et coûteux entourés de petites embarcations de toutes sortes, voiliers avec une énorme surface de toile qui essayaient d'éviter la flottille de remorqueurs et de yachts à vapeur, et les rives des deux côtés noires de monde qui toute la journée regardait le spectacle maritime grandiose.

Un vent de sud très léger obligeaient les bateaux à louvoyer dans les Narrows. Comme il semblait que le vent allait forcir, le comité de course décida de commencer la procédure et le signal préparatoire a été donné. Puis les concurrents ont manœuvré habilement en faisant preuve de tactiques pointues pour prendre le meilleur départ.

Galatea a pris la position favorable et a su la garder jusqu'au signal du départ. Il coupa la ligne à 10:56:11 suivi par Mayflower à une seconde. Les deux yachts sont tribord amure, Mayflower portant la grand-voile, le grand flèche, le foc, le foc d'étai et le foc volant alors que Galatea ne porte pas son foc volant. Le départ a été un magnifique, accompagné par le bruit assourdissant des canons, des cris et des sifflets de la flotte de spectateurs. Galatea étant au vent, Mayflower a abattu pour éviter d'être couvert et bientôt prit quelques mètres d'avance. Comme ils approchaient de la côte de Bay Ridge, le sloop avait une avance d’environ 60 mètres. Galatea a viré et se montra beaucoup plus rapide sur le bord bâbord amure vers Staten Island. Mais le cotre lofait trop et remuait beaucoup d’eau. Mayflower en profita pour creuser un écart très sensible. Les deux bateaux étaient gênés par le courant de la forte marée mais Galatea souffrait plus que Mayflower. A 11:03:30, le challenger envoya son foc volant mais sans grand succès. Comme les yachts approchaient de Stapleton, une grande goélette était ancrée sur leur passage. Mayflower a lofé et a réussi à passer au vent, mais le bateau anglais a été obligé de contourner la goélette sous le vent. Le sloop a viré près de la côte à environ 11:13:30 suivi du cotre à une minute.

First Race for the "America's" Cup, September 7- the "Mayflower" Crossing the Line a Winner.Sur ce bord, le capitaine Stone à la barre de Mayflower, assisté de MM Paine et Burgess, a préféré abattre légèrement pour garder une bonne vitesse dans le vent léger. M. Webb-Beavor qui tenait la barre de Galatea continuait à serrer le vent malgré un gros désavantage de vitesse. Quand Mayflower a viré à 11:22:20 près de Long Island il possédait un quart de mile d’avance. De courts bords de près ont suivi, Mayflower virant quinze fois et Galatea seize depuis le départ jusqu’à la bouée N°10 ou l’avance du sloop dépassait les trois-quarts de mile. Mayflower arrondit la bouée N°81/2 à 13:01:51 et Galatea à 13:07:07.

De cette bouée jusqu'au bateau-phare de Sandy Hook, Galatea semblait réduire l'écart en faisant un meilleur cap que fait le bateau américain mais ce dernier envoya un foc volant plus grand et a ajouté trois minutes à son avantage. Il contourna le bateau-phare tribord amure a 14:35:02 et envoya immédiatement son immense foc ballon. Galatea passa à 14:44:13 et envoya aussi son foc ballon mais avec beaucoup moins de maitrise que l'équipage yankee. Dans le bord au portant vers South West Spit Buoy, le sloop a gagné encore trois minutes et a passé la bouée à 15:34, suivi par Galatea à 15:46 heures.

Les deux bateaux ont commencé leur dernier bord avec un vent légèrement fraîchissant. Le bateau de Boston n'a hissé son spinnaker qu'à moins d'un mile de l’arrivée, cinq minutes après le cotre, et les deux bateaux ont déboulé vers la ligne à bonne vitesse, accompagné par la flotte de bateaux à vapeur qui se pressait de tous côtés. Mayflower franchit la ligne à 16:22:53, avec une avance d'un mile et demi, et Galatea à 16:35:32. Chacun a reçu un ovation qui a continué pendant plusieurs minutes avec les sifflets des vapeurs mêlés aux acclamations.

Le deuxième jour, jeudi 9 septembre. - Un report

Mayflower & Galatea, 9/7/86Le jeudi 9 septembre, jour de la deuxième course, le temps était loin d'être favorable. Il y avait une légère pluie, un brouillard parfois épais et une brise modérée de nord-est. Le parcours devait faire vingt miles au vent a partir de Scotland Lightship et retour. Les yachts qui anticipaient le mauvais temps restaient peu toilés. Galatea avait rentré son beaupré et portait le foc n°2, le flèche de route, le foc d’étai et la grand-voile.

Le départ a été donné avec les bateaux tribord amure, Mayflower en position favorable au vent. Celui-ci coupa la ligne à 11:30:30, et Galatea deux secondes après. Le sloop avançait lentement mais le vent faiblissait. Les grand-flèches ont été hissés mais la course était inintéressante car il est presque certain qu’elle ne se terminerait pas dans le temps limite. Le brouillard était devenu si épais qu'il était impossible de juger des positions relatives des bateaux, et le bateau du comité, Luckenhach, eut de la difficulté à trouver la marque de parcours.

A 16:26:22 Mayflower arrondit la marque au vent et établit son spinnaker pour le bord retour au portant. Galatea n’a pas réussi à trouver la marque et fit demi-tour, mais sans perdre pour autant la course car Mayflower n’a pas réussi à atteindre le bateau-phare dans le temps limite. Ce fut une triste journée, décevante et inconfortable.

La deuxième manche, samedi 11 septembre

'Mayflower' vs 'Galatea' 1886 - by Leonard J. PearceLa deuxième manche s’est courue le samedi 11 septembre sur le parcours «outside» avec départ au bateau-phare Scotland, vingt miles sous le vent et retour. Un vent de nord-ouest de douze nœuds imposait un difficile départ au portant. Mayflower «survole» la ligne de départ sous spi à 11:22:40 et envoie immédiatement son foc ballon. Galatea coupe à 11:24:10 et établit son spinnaker juste après la ligne.

Mayflower prend un gros avantage grâce à l'habileté de son équipage et la distance entre les deux bateaux ne cesse d’augmenter, d’autant que Galatea n’a pas hissé son foc ballon. A un mile de la marque, Mayflower possède un mile et demi d’avance. Il empanne avant d'atteindre la bouée qu’il arrondit à 13:55:05. Galatea ne passe la bouée qu'à 14:10:20 et entame le bord de près sous grand-voile, grand flèche, trinquette, foc et foc volant. Mayflower porte la même voilure mais n’a pas hissé son foc volant.

Les deux bateaux continuent longtemps sur cette amure dans l'espoir de toucher plus de vent près de la côte du New Jersey. Mais la brise diminue, et avec elle les espoirs de victoire de Mayflower. Galatea commence à réduire son écart, mais peu de temps après, une légère brise touche d’abord le bateau américain mieux placé au vent et plus proche de la cote.

A 17:30, Mayflower est à environ quatre miles de l'arrivée et Galatea à peu près la même distance derrière mais le vent a de nouveau diminué. On pouvait penser que la course ne s’achèverait pas dans les délais, mais Mayflower a finalement atteint l'objectif onze minutes avant les sept heures imposées par le règlement. Énorme ovation par des milliers de spectateurs pour le sloop de Boston qui a été proclamé vainqueur de la Coupe de l'America.

Bien que nettement battu, le lieutenant Henn a estimé que le vent n'était pas assez fort pour son bateau et il a defié Mayflower pour une course au large de Marblehead dans une forte brise. Le Général Paine a accepté et a décidé de garder son bateau en configuration de course jusqu'à une certaine date. Le lieutenant Henn convoya Galatea à Marblehead, et on attendit dix jours entiers sans que la brise soit suffisante pour permettre de donner un départ. Cutter yacht Galatea: Modelled by J. Beavor Webb. Owned by Lieut. Henn, R.N.Lorsque le délai convenu est arrivé à son terme, Mayflower a été rapidement sorti de l'eau, et le lendemain la brise s’est enfin levée. Le Lieutenant Henn était déçu mais le général Paine a estimé qu'il était allé aussi loin qu'il pouvait le faire.

Le printemps suivant, Galatea étant encore dans ce pays, une course a été organisée entre Mayflower et le cotre anglais dans une forte brise et Mayflower a gagné facilement. Le lieutenant Henn était satisfait, il avait pu faire le test qu'il voulait.

Juste avant les courses de 1886, le lieutenant Henn a lancé un défi à tout sloop ou cotre américain pour une course aller-retour aux Bermudes afin de tester les capacités réelles des bateaux, mais ne put trouver aucun preneur. Il y a eu beaucoup de discussions sur les "machines de course" américaines inaptes à naviguer en mer, ce qui était vrai une grande partie, mais des bateaux comme Puritan ou Mayflower auraient été capables d'y aller facilement et confortablement, et probablement plus vite que Galatea.

Le Lieutenant Henn est resté dans ce pays avec son cotre et il s’est fait beaucoup d'amis. Il reprendra le chemin de la Grande-Bretagne après la fin des courses entre Thistle et Volunteer, le 11 octobre 1887.

 

Facebook Likebox Slider FR