AtlanticPNG.png

LA SELECTION DU DEFENDER

Catégorie : 1886 : DEFI N°6

Priscilla, Puritan, and AtlanticLe Général Paine

En prévision de la venue de Galatea, les plaisanciers de Boston se sont immédiatement remis au travail en vue de rééditer leur victoire. Le Général Paine, un membre du syndicat de Puritan, pensait bien que son sloop pouvait être amélioré, sentiment partagé par le concepteur du yacht.

Il a donc passé une commande à Edward Burgess pour un nouveau sloop un peu plus grand que Puritan et dont il devait être le seul propriétaire. Edward Burgess s'est remis au travail en collaboration avec le Général Paine. Le nouveau sloop a été construit au chantier George Lawley à City Point pendant l'hiver et a été baptisé Mayflower.

Mais les plaisanciers de New York ne voulait pas laisser les "down-easters" s'en tirer avec les honneurs sans se battre. AtlanticAinsi, un syndicat a été formé par l'Atlantic Yacht Club situé à Bay Ridge et le capitaine Philip Ellsworth, un architecte naval et marin de la vieille école, a été mandaté pour élaborer des plans d'un grand sloop pour représenter le club. Le résultat était le sloop Atlantic, légèrement plus petit que Mayflower, 96 pieds hors-tout et adoptant le modèle «compromis» avec un lest externe à travers lequel passe la dérive.

Le New York Yacht Club a fait confiance à son bateau Priscilla qui avait subi quelques changements sous la direction de Gary Smith, son concepteur, en particulier un allègement pour améliorer sa vitesse. En conséquence, il ne faisait aucun doute qu'il était plus rapide cette année que l'année précédente.

Il y avait une intense rivalité entre les différents camps de sorte que lorsque le Mayflower déçut ses partisans en faisant de piètres résultats à ses débuts, les New-Yorkais pensaient que la gloire serait de retour à la métropole. Le nouveau sloop de Boston a perdu ses trois premières courses contre Puritan et il a fallu une mise au point énergique et de nombreux changements d'assiette avant d’améliorer les résultats.

PriscillaEn fait, ce n'est qu'à partir de la Goelet Cup courue début août qu'il a vraiment pris le dessus et montré ce qu'il pouvait faire. A cette occasion, il a battu Puritan de près de six minutes dans une course de quarante mile et après cela il n'a plus perdu une seule course au cours de l'année.

La première manche des sélections

La première manche s'est courue le samedi 21 aout 1886, sur le parcours du New York Yacht Club "inside" course; distance 38 miles. Les participants étaient :
- Puritan sloop à dérive, Boston, jauge 83.85
- Mayflower, sloop à dérive, Boston, jauge 87.99
- Atlantic, sloop à dérive, New York, jauge 86.31
- Priscilla, sloop à dérive, New York, jauge 85.97.

Le vent était léger d'est-sud-est et quand les bateaux ont franchi la ligne l'Atlantic occupait la position favorable avec Puritan sous son vent et Priscilla encore un peu en dessous. Mayflower était distancé mais il a passé la ligne en bonne place au vent. Les temps du départ étaient: Atlantic 10:12:07; Puritan 10:12:50; Priscilla 10:13:20; Mayflower 10:14:26. Le Mayflower, avec 2 minutes 19 secondes de retard sur Atlantic a commencé son forcing. Remontant bien le vent, il avait un cap que Puritan ne pouvait pas tenir. Il est progressivement revenu sur celui-ci et, au bateau-phare, il avait dépassé aussi les deux New-Yorkais. Le phare a été arrondi par Mayflower à 13:36:40; Atlantic 13:44:40; Puritan 13:46:05 et Priscilla 13:50:10. Ils ont tous envoyé leur spi pour le bord de retour. Mayflower a continué à creuser l'écart, et à la ligne d'arrivée, il avait distancé Atlantic, son concurrent le plus proche, de plus d'un mile.

Le résume de la première course:

Parcours: 38 miles; parcours du New York Yacht Club "inside" course.
Vent: Léger; est-sud-est.

Mayflower gagne de 10 minutes 50 secondes en temps compensé.
Mayflower devance Atlantic de 1 minute 1 seconde, Priscilla de 1 minute 12 secondes et Puritan de 2 minutes 26 secondes.

Mayflower Leading Puritan, America's Cup Trial Race  by James E. ButtersworthLa deuxième manche

Lundi 23 août, après dix miles de course, le vent tombe et entraîne un report de la course. Puritan était alors en tête, Mayflower second, Priscilla troisième et Atlantic qui avait cassé son mât de flèche était hors-course.

La deuxième manche a eu lieu le mercredi 25 août sur un parcours de quinze miles vent arrière et retour. Le vent était au nord-nord-est et la bouée se trouvait au sud-sud-ouest, le départ étant au bateau-phare de Sandy Hook. Avec une brise régulière de 20 nœuds, la course a été magnifique. Mayflower est parti avec un handicap de 2 minutes 25 secondes mais avait presque rattrapé ses rivaux avant la marque extérieure. Le rythme du retour a montré que Mayflower était supérieur aux autres concurrents dans les vents forts aussi bien que par petite brise et à l'arrivée il distançait Puritan d'un demi-mile et les autres de plus d'un mile.

Le résume de la deuxième course:

Parcours: 30 miles; 15 miles vent arrière et retour, départ au bateau-phare de Sandy Hook.
Vent: 20 nœuds; nord-nord-est.

Mayflower gagne 3 minutes 47 secondes en temps compensé.
Mayflower devance Atlantic de 48 secondes, Priscilla de 57 secondes et Puritan de 1 minute 53 secondes.

Le comité a immédiatement choisi Mayflower comme le défenseur du sixième défi pour la Coupe de l'America.

Il était commandé par le capitaine "Hank" Haff, un skipper qui allait devenir une figure internationale dans les annales de la Coupe de l'America et qui gagnera vite une place dans le cœur du public américain plus qu'aucun autre marin professionnel. Le Général Paine était aussi à bord dans toutes les courses et sa connaissance approfondie de la régate, du réglage des voiles et des nombreux paramètres qui font la vitesse d'un voilier.

 

Facebook Likebox Slider FR