MayflowerBdN.png

RATSEY, LA DYNASTIE

Catégorie : AUTRES

La firme de Ratsey & Lapthorn est une vénérable institution. Ils sont les descendants de la Ratsey & Lapthorn britannique qui à son tour remonte à George Rogers Ratsey, fondateur d'une boutique sur l'île de Wight en 1790 qui s'est fait une réputation en fabriquant de meilleures voiles que quiconque. En 1815, par exemple, le yacht Waterwitch équipé par Ratsey ridiculise ...

... Pantalone, un navire de guerre de la même taille. L'Amiral Sir Malcolm Putney a alors convoqué Ratsey pour une audience: « Je veux que vous me disiez ce qu'il y a dans vos voiles qui les rend supérieures à toutes celles de la flotte. »
Pendant que l’arrière-arrière-petit-fils Ernest raconte l'histoire, le vieux George Rogers sourit, se racle la gorge et ne dit rien.
« Parbleu, », dit Ernest en riant sous cape sur son ancêtre aujourd'hui, « Ils ne pensaient pas qu'il allait révéler ses secrets, n'est-ce pas ? »

Dans un premier temps, la firme de Ratsey était dans les locaux de Lapthorn, mais ses perspectives de développement étaient telles qu’une fusion a été faite en 1882 pour former la société Ratsey & Lapthorn. Thomas Ratsey était alors personnellement responsable des voiles de chaque challenger jusqu'à Shamrock IV après sa première participation dans l’équipage de Livonia à 20 ans. Son implication avec la Coupe a continué avec Thistle pour le défi de 1887 quand son ami proche G.L. Watson l’a impliqué dans ses dessins à un stade précoce de la conception; sa présence à New York lors de ce défi a posé les fondations de nombreuses amitiés et les bases de l’entreprise Ratsey & Lapthorn US.

La carrière de Thomas Ratsey couvre l'ère classique de la Coupe de l'America. Son entrée dans l'entreprise familiale à 15 ans annonçait une des contributions les plus importantes à la Coupe de l'America faite par un seul individu. Il a été directement impliqué dans sept défis et la société qu'il contrôlait a fourni les voiles de 10 challengers et quatre défenseurs au cours de sa durée de vie.

La présence de Ratsey aux défis de 1895, 1899 et 1901 a eu plus d'importance que la fourniture des voiles du challenger. En toutes ces occasions, Thomas Ratsey a remporté d'importantes commandes de plaisanciers américains qui reconnaissaient son talent unique. En 1901, ces derniers ont persuadé Ratsey d'établir un atelier aux États-Unis, ce qu'il a fait au sein du chantier naval de Robert Jacob sur Island City en 1902. La résistance qu'il y avait à l'invasion anglaise a été surmontée efficacement par la fabrication d'une grand-voile parfaite pour le nouveau RAINBOW de Cornelius Vanderbilt.

George E. Ratsey (1876-1942), que l'on voit à l'œuvre dans sa boutique de City Island sur la photo ci-contre, a succombé la veille de Noël à l'Hôpital de New Rochelle. Il était président de Ratsey & Lapthorn, Inc., Island City, voileries bien connus qui ont fait pratiquement toutes les voiles pour les défenseurs de la Coupe de l'America depuis 1920. Il est né à Gosport, en Angleterre, il y a quelque 66 ans d'une famille de voiliers depuis plusieurs générations. M. Ratsey était aussi un marin et a couru sur de nombreux types de petite voiliers avec un succès considérable. M. Ratsey était membre du Larchmont Yacht Club, du Cruising Club of America, de l'Essex Yacht Club, du New York Athletic Club et de l'Island Sailing Club de Cowes, en Angleterre.His wife, Ethel Ratsey, and two sons, Ernest A. and G. Colin Ratsey, survive.

George Colin Ratsey (1906-1984), instruit au Brighton College, était un marin et fabriquant de voile britannique qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1932 à Los Angeles. Il a remporté la médaille d'argent dans la catégorie Star. Il fait partie de la célèbre dynastie des voiliers Ratsey.

Après avoir quitté le College de Brighton, il est entré en apprentissage avec son père chez Ratsey & Lapthorn, le plus ancien fabricant de voile dans le monde depuis plus de 50 ans. L'entreprise, dont les voiles ornaient la flotte de Lord Nelson à Trafalgar ainsi que de nombreux prétendants à la Coupe de l'America, a été fondée en Angleterre en 1690. En plus de sa médaille d'argent olympique en 1932, il a remporté la Coupe du Prince de Galles en 1939 pour voiliers de 14 pieds, et la Coupe du prince Philip pour Dragons en 1959.

Ratsey a navigué avec deux challengers de la Coupe de l'America, le Class J anglais Endeavour en 1934, et le 12 mètre Sceptre en 1958. Il a finalement déménagé aux États-Unis après sa retraite de Ratsey & Lapthorn, et est devenu vice-président de Yardarm Sailmakers à Needham, Massachusetts. Il a continué d'être actif dans les milieux de la voile internationale.

LIENS UTILES