RangerBdN.png

George Lawley & Son

Catégorie : AUTRES

04084VUne famille de constructeurs de bateaux

La famille Lawley couvre quatre générations de constructeurs et de concepteurs de navires dans le Massachusetts. D'abord George F. Lawley, un constructeur anglais qui a émigré vers l'Amérique en 1851, puis son fils, ...

George Lawley II... également George F., puis son petit-fils Frederick D, et enfin l'arrière petit-fils, George F. Lawley II (1901- ). L'histoire de la famille est aussi l'histoire du chantier naval George Lawley et Fils

Le premier George Lawley (1823-1915) est né dans une famille de constructeurs de bateaux à Limehouse (Londres). Il a commencé sa carrière comme apprenti chez Thomas et William Forrest lorsqu'il était en Angleterre. En 1851, il a émigré avec sa famille au Massachusetts. Lors de la traversée, le paquebot a croisé la goélette AMERICA et cela aurait mis la famille sur la voie du succès. Après avoir travaillé avec Donald McKay, concepteur de navires à East Boston, George Lawley et son collègue William Maybury ont ouvert un chantier naval à Scituate, Massachusetts, en 1866 pour la construction de bateaux de plaisance. Après quelques années, son fils George a rejoint l'entreprise qui a pris le nom de George Lawley and Son.

Le boom de la plaisance a frappé et l'entreprise a transféré son chantier sur un emplacement plus grand près de la ville, à côté du Boston Yacht Club à City Point South Boston. En 1902, la demande de nouveaux yachts est devenue si grande que l'usine a récupéré l'ancienne Maison de correction de la ville. C'est là que la firme a construit deux des plus grands yachts de Boston, les défenseurs de la coupe Puritan et Mayflower.

Le fils de George, Frederick D. Lawley (1878–1953), a étudié l'architecture navale à l'Institut de Technologie du Massachusetts et a ensuite rejoint la société en tant que directeur et designer. En 1901, les Lawleys ont commencé à travailler pour l'US Navy et ont lancé deux torpilleurs. Dans les années suivantes, ils ont continué l'association, en particulier pendant la Première Guerre mondiale.

La Société Lawley a été pratiquement évincée de son chantier de City Point en 1910 par un trop-plein de travail et l'impossibilité de se développer, de sorte que le chantier a été déplacé à travers Dorchester Bay vers l'ancien Putnam Nail Work à Neponset. Le Guinevere a été construit au chantier de Neponset. C'était le premier yacht jamais équipé de moteurs diesel qui alimentaient un équipement électrique Westinghouse pour propulser le bateau, hisser les voiles, pour l'éclairage, le chauffage et la cuisine.

La société est restée à Port Norfolk jusqu'en 1945, quand elle a fermé. Avant cela, cependant, en 1926, George, Frederick et George II avaient quitté l'entreprise pour fonder la FD Lawley à Quincy Massachusetts. George est mort en 1928, mais le chantier Lawley a continué de concevoir et de construire des navires de première classe pendant plusieurs années.

 

YACHTS OF THE AMERICA'S CUP

PURITAN (1885) MAYFLOWER (1886) VOLUNTEER (1887) JUBILEE (1893)
INDEPENDENCE (1901) VANITIE (1914) WHIRLWIND (1930) YANKEE (1930)

 

LIENS UTILES