MadeleineBdN.png

Lambert, Gerard B. (1887-1967) USA

Catégorie : PROPRIETAIRES

Gerard B. Lambert, Sr. (1887-1967) a eu des liens avec la Coupe de l'America pendant la période des Classe J dans les années 1930 et le début de l'ère des 12 Mètre en 1958.
En 1928, Lambert a acheté VANITIE, le candidat malheureux à la défense de 1920 dans le but exprès de le convertir à la nouvelle jauge des Classe J afin de l'utiliser comme lièvre pour les quatre nouveaux Classe J américains.

Il était aussi membre du syndicat de WEETAMOE, un des quatre nouveaux Classe J. En 1934, Lambert faisait partie du consortium qui a construit et fait campagne pour RAINBOW, le Defender qui a affronté avec succès l'un des challengers les plus compétitifs que jamais, le yacht britannique ENDEAVOUR. Au cours de ce match il y a eu un incident dans une des courses qui a conduit à une controverse entre les concurrents. Le Challenger, croyant que l'incident n'avait pas été jugé équitablement, avait juré de ne jamais revenir.

En 1935, Lambert a personnellement pris sur lui de tenter de réparer cet incident regrettable. Il a organisé une campagne diplomatique et sportive ambitieuse. Il a acheté YANKEE, un autre Classe J malheureux mais très performant, il a traversé l'Atlantique dans une course contre son autre bateau la goélette ATLANTIC, tenante du record, avant de participer à tout le circuit britannique de régates au cours des mois d'été. L'initiative de Lambert a fait beaucoup pour relancer la motivation parmi la communauté du yachting britannique pour la compétition internationale puisqu'un autre défi pour la Coupe est venu en 1937. Cette année-lè, Ranger sera imbattable dans les épreuves de sélection contre Yankee de Gérard B. Lambert et Rainbow de Chandler Hovey.

En 1958, Lambert a contribué à la réussite du 12 Mètre COLUMBIA construit pour sa défense .

Lambert a construit une fortune à partir de la Listerine en rendant le mot «halitose» nationalement célèbre. Il était président de la Lambert Pharmacal Company de Saint-Louis fondé par son père. Un an avant la dépression, il a vendu sa participation dans la société pour 25 millions de dollars. Il a construit une deuxième fortune dans le Gillette Safety Razor Company de Boston. Lambert a servi comme président des deux sociétés.

 

LIENS UTILES