LES REGATES DE 1903

Catégorie : 1903 : DEFI N°12

LES YACHTS MESURÉS OFFICIELLEMENT

Les deux bateaux ont été mesurés avant la première course du 20 Août par CD Mower, mesureur du New York Yacht Club. La jauge de Reliance a été calculée à 108,41 et celle de Shamrock III à 104,37. Reliance devait donc rendre 1 minute et 57 secondes à Shamrock III sur un parcours de trente-mile.

20 août: première course annulée

Lorsque le matin du 20 août est finalement arrivé, les deux bateaux ont été remorqués de leur mouillage dans le fer à cheval vers la ligne de départ au bateau phare de Sandy Hook. C'était un matin calme avec un vent léger de S.S.O.. Alors que la flotte des bateaux accompagnateurs se tenait discrètement en arrière-plan sous l'œil vigilant d'une patrouille de la marine et de cotres des douanes, le coup d'envoi a été donné ponctuellement à 11 heures conformément aux instructions et les bateaux sont partis pour un bord de quinze miles au vent.

Wringe, le capitaine de Shamrock III, assisté de Bevis capitaine de Shamrock I, manœuvra mieux que son adversaire et coupa la ligne le premier. Malheureusement, il vira aussitôt sur la ligne et cassa l'erre de son bateau. Barr, parti 33 secondes derrière, allait plus et dépassa bientôt Shamrock III.

Ce fut un long bord vers la marque extérieure dans un vent mollissant et il a fallu 4 heures 35 minutes et 31 secondes à Reliance pour parcourir les quinze miles. Shamrock était alors loin derrière et comme il a compris que la course ne pouvait plus être terminée dans le temps limite, il a abandonné avant la marque. À 16:31, la course a été annulée avec Reliance encore très loin de l’arrivée. Cette course ne constituait absolument pas un test sur les capacités comparatives des bateaux, mais elle a démontré ce que tous les Américains savaient, que Reliance était rapide dans les petits airs avec son immense grand flèche culminant à plus de 175 pieds dans les airs.

22 août: Reliance remporte la première course

Après une journée de repos, le 22 Août, les bateaux se sont retrouvés sur la ligne pour disputer une Coupe qui avait été gagnée 52 années auparavant, jour pour jour, car c'était le 22 Août que la vieille America avait battu la flotte britannique dans la course autour de l’Île de Wight. Ce jour-là, un vent modéré de sud-ouest laissait penser que la course pourrait se terminer. Le parcours était un aller retour au vent de quinze miles et le coup d'envoi sur le bateau Comité retentit à 11h45.

Les deux bateaux sont partis tribord amure avec les voiles bordées à plat et Wringe a de nouveau battu Barr de seulement quatre secondes avec Reliance collé derrière à son vent.

Reliance remuait beaucoup d'eau sous son étrave alors que Shamrock glissait plus facilement et semblait prendre un léger avantage. Barr a préféré virer de bord vers la plage de Jersey pour s'éloigner de Shamrock et laisser courir un peu alors que Shamrock serrait plus le vent.

Quand ils se sont rencontrés sur des bords opposés environ une heure après le départ, il était possible de voir leurs positions réelles. Shamrock a constaté qu'il ne pouvait pas passer devant le bateau américain et a dû virer sous son vent. Le vent mollissait et la mer était plus calme en approchant de la marque extérieure, ces deux facteurs favorisant Reliance.

Les deux bateaux étaient sur la même amure quand le vent a soudain refusé au désavantage de Shamrock qui était sous le vent. Les deux bateaux ont dû tirer plusieurs bords pour aller chercher la marque que Shamrock a arrondi 3 minutes 15 secondes derrière le défenseur.

Après la bouée, l'équipage de Shamrock a hissé les voiles légères mais a dû renvoyer le foc ballon qui avait un tour. Reliance était maintenant trop loin pour être repris sur le bord retour, sa voilure gigantesque le propulsant à 11 nœuds. Il coupa la ligne avec 8 minutes et 56 secondes d'avance sur bateau de Lipton, soit une victoire par 7 minutes et 3 secondes en temps compensé comme le montre le tableau:

25 août: deuxième victoire de Reliance

Le 24 août, Shamrock III a été remesuré au Erie Basin avec son mouillage et cinquante-six hommes à bord. La nouvelle mesure montre une différence très faible de la longueur de flottaison et le handicap n'a pas été modifié. Le matin du 25 août, pour une course sur un parcours triangulaire de 10 miles sur chaque bord, un léger vent de sud a accueilli les concurrents. Le premier bord était contre le vent. Dans les manœuvres préliminaires, le capitaine Wringe semblait un peu timoré et il resta en arrière, laissant partir le bateau américain 36 secondes après le coup de pistolet. Il resta en arrière trop longtemps et franchit la ligne dix-neuf secondes après le handicap des deux minutes, concédant donc déjà dix-neuf secondes à Reliance.

Le vent fraîchit sur le premier bord et les deux bateaux ont navigué de façon très homogène. Reliance a viré la première marque avec 2 minutes et 37 secondes d'avance, Shamrock perdant seulement 54 secondes sur le bord de près.

Le deuxième bord était au portant et vers la fin de celui-ci les deux bateaux ont essayé d'envoyer le spi. L'équipage de Reliance a mieux manœuvré et le bateau américain augmenta légèrement son avance mais le vent a forcé de nouveau et les spis ont dû être affalés. L'avantage de Reliance sur ce bord était de 1 minute et 20 secondes, en grande partie en raison de la meilleure utilisation de sa voilure.

Le dernier bord était au portant assez serré. Reliance a essayé d’établir un foc ballon mais en vain. Comme ils approchaient de la ligne, Reliance est tombé dans un trou d'air alors que Shamrock continuait avec une bonne brise. Les spectateurs pensaient que le challenger pouvait refaire son retard mais il ne put éviter la même zone de calme et il perdit de seulement 1 minute et 19 secondes en temps corrigé. Dix-neuf secondes perdues au départ et un peu dans les manœuvres de voiles, Shamrock n’était pas très loin de la victoire.

Depuis le pont supérieur de l'Erin, Sir Thomas Lipton a été le premier à féliciter le vainqueur.

Les temps étaient les suivants :

Neuf jours sans résultat

Du 25 août au 3 septembre, soit une période de neuf jours, de nombreuses tentatives ont été faites mais aucune course ne s'est terminée. Il y avait trop de vent ou pas assez, ou bien l'ennemi juré des plaisanciers: le brouillard.

Le 27 août, le départ a été donné dans un vent léger de sud-est mais le temps limite a été atteint alors que Reliance avait devancé Shamrock de 12 minutes 31 secondes à la marque extérieure.

Le 29 Août, il y avait une bonne brise mais loin d'un coup de vent. Toutefois, elle était accompagnée par une brume ou un brouillard épais qui empêchait de voir une des marques, donc la course a été reportée. Le Comité avait le droit de le faire conformément à l'amendement adopté avant l’épreuve. Il est intéressant de noter que c'était la première fois qu'une course de la Coupe devait être reportée en raison de trop de vent. Mais il aurait été imprudent de naviguer dans ces conditions avec deux machines de course modernes, dont une portait sur son mât unique une surface de voilure aussi grande que Puritan et Mayflower réunis.

Après ce report, il a été décidé de naviguer tous les jours au lieu de tous les deux jours, jusqu'à ce que la course était terminée. Pourtant les éléments étaient obstinés. Le 31 août, un départ a été donné mais la course ne s'est pas terminée. Le 1er septembre et le 2 septembre le calme plat n'a pas permis de donner un départ.

3 septembre: Reliance 3-0 Shamrock III

Enfin le 3 septembre est arrivé mais les perspectives ne paraissaient as favorables quand les bateaux étaient remorqués vers la ligne de départ. Il n'y avait presque pas de vent et le ciel était gris et brumeux.

Le Comité a attendu longtemps que le vent se lève. Vers 12h30, la brise est arrivée du sud et le signal préparatoire a été tiré à 12h45 pour un parcours de 15 mile au vent et retour.

Dans les manœuvres avant le départ, Wringe a de nouveau évité l'affrontement avec Barr alors qu'il avait pris l'avantage sur les deux premiers départs. Au coup de canon à treize heures, les deux bateaux étaient loin de la ligne. Barr est parti le premier quatre secondes seulement avant le signal du handicap mais Wringe est parti sept secondes après.

C’était un long bord vers la marque extérieure et Reliance remontait le vent dans un style magistral, dominant Shamrock à chaque virement. Barr justifiait l'affirmation selon laquelle, par brise légère, c'est l'homme qui tire le meilleur parti de son bateau qui gagne. Tout marin peut faire marcher un bateau dans la brise, mais c'est dans le petit temps qu'on reconnaît les meilleurs marins.

A la marque au vent, Shamrock III comptait 11 minutes et 7 secondes de retard. Après avoir contourné la bouée, l'équipage de Shamrock envoya le grand spi et le foc ballon en moins de deux minutes, une performance remarquable, et se lança à la poursuite de Reliance.

Puis le vent a tourné de deux points à l'est, amenant avec lui un grand banc de brouillard qui empêchait la visibilité d'un bateau à l'autre. Les cornes de brume sur les bateaux à vapeur hurlaient tristement, et près du bateau comité, la sirène enrouée du bateau-phare appelait les coureurs vers la ligne d'arrivée.

On ne savait rien de la position des deux coureurs jusqu'à ce que le fasseyement d'un immense voile soit entendu depuis le bateau et Reliance surgit du brouillard alors que son équipage affalait le grand spi. Il franchit la ligne à 17:30:02 et son équipage hissa un immense drapeau américain en signe de victoire. Ensuite, une aussière a été passée à un remorqueur pour revenir vers la ville.

Après une longue attente, une certaine inquiétude commençait à se faire sentir pour Shamrock quand le brouillard s'est levé assez pour montrer le bateau irlandais vers le nord-est. Il avait manqué le bateau-phare et poursuivit sa route. Quand il a découvert son erreur, il n'est pas revenu franchir la ligne car il savait que c'était perdu.

Tableau des résultats :

 


Reliance avait ainsi gagné trois des cinq courses et la série de 1903 était terminée. Lipton avait essayé comme aucun homme n'avait essayé avant lui pour gagner la Coupe mais avait échoué. Cette défaite était beaucoup plus nette qu'en 1901 avec le Shamrock II car dans les trois manches et toutes les courses inachevées de 1903, son bateau n'avait jamais franchi en tête une seule marque du parcours après la ligne de départ.

Son échec était une vive déception mais il l'a accepté de bonne grâce. Beaucoup d'Américains étaient également désolés de le voir perdre car ils estimaient que sa victoire aurait pu être une bonne chose pour la course internationale si la Coupe était retournée en Angleterre. Les Américains l'avaient gardée si longtemps et l'avaient défendue avec tant de succès que cela pouvait effrayer les challengers potentiels et on estimait qu'il faudrait attendre un long moment avant de voir une autre course dans ce pays.

 

Facebook Likebox Slider FR