WhirlwindPNG2.png

2EME COURSE - 15 SEPT. 1930

Catégorie : 1930 : DEFI N°14

05317VENTERPRISE DISTANCE UN SHAMROCK DÉCEVANT DANS LA DEUXIÈME COURSE

LIPTON ATTRISTÉ EN ASSISTANT A LA DÉFAITE

NEWPORT, RI, le 15 sept. -. Survolant un parcours triangulaire de trente miles avec la facilité apparente d'un grand oiseau marin, Enterprise, le défenseur ...

... de la Coupe de l'America, a remporté cet après-midi sa deuxième victoire d'affilée en balayant Shamrock V de Sir Thomas Lipton. "C'est très décevant, très!" était le premier commentaire de Sir Thomas Lipton après qu'Enterprise ait franchi la ligne d'arrivée aujourd'hui, une victoire décisive sur Shamrock V dans le deuxième match de la Coupe de l'America.

LE DÉPART

Le lundi, la flotte de spectateurs, quelque peu réduite en nombre mais encore très importante, a été bien encadrée par la Garde côtière et n'a jamais donné un moment d'inquiétude aux participants. La deuxième course s'est déroulée dans un vent de sud-ouest variant de 7 nœuds ½ à 10 nœuds, avec une mer hachée. Le parcours était triangulaire, un près de 10 miles et deux portants de 10 miles.

Enterprise a franchi la ligne tribord amure, sous le vent de Shamrock V, peu de temps après le pistolet. Dix minutes plus tard, Enterprise a viré bâbord, passant devant l’étrave de son rival et virant à nouveau pour le contrôler.

Le premier bord

Le Challenger a alors essayé une série de bords courts, le défenseur continuant son contrôle semblant gagner à chaque virement. Il est vite devenu évident que Shamrock V était désespérément surclassé au louvoyage. Enterprise naviguait tout aussi vite mais environ un demi-point plus haut. Le vent était léger près de la marque et Enterprise a préféré laisser porter un peu et tirer un dernier petit bord court vers la marque plutôt que lofer un peu plus pour aller la chercher. Comme il approchait de la bouée tribord amure, Enterprise a affalé son foc volant n°2 et a envoyé son petit génois après le passage. Shamrock V a choisi l'autre solution et a perdu beaucoup de temps avant de finalement franchir la marque.

Le second bord

Sur le deuxième bord, Enterprise a augmenté son avance à plus de 3 minutes, grâce en partie à une meilleure brise mais aussi à une combinaison de voilure plus efficace. Le Challenger avait établi un foc ballon qui semblait trop grand tandis que le défenseur portait une trinquette à l'intérieur de son génois. Les nombreux essais d'Enterprise lui avaient permis de connaître la meilleure combinaison pour être plus efficace dans les conditions actuelles.

Le troisième bord

COURSE 2 - 15 SEPTEMBRER - Triangle, 10 miles à chaque bord
  DEPART ARRIVÉE 1er BORD 2ème BORD 3ème BORD COURSE ÉCART
1 Enterprise 11:40 3:40:44 0:59:10 1:55:29 1:21:16 4:00:44  
2 Shamrock V 11:40 3:50:18 1:02:15 1:56:25 1:21:47 4:10:18 9' 34"

Quelque temps après l'empannage à la seconde marque, le vent a tourné et Enterprise a envoyé son petit spinnaker. Plus tard, il est passé du petit au grand génois. A un demi-mile de l'arrivée, il a affalé son spinnaker et a franchi la ligne sous grand génois et grand voile. Les positions relatives des deux yachts n'ont pas changé dans le dernier bord.

1930 America's Cup Enterprise Winning... - THE DAY, New London, Connecticut, September 15, 1930.La course avait fini juste à temps; bientôt un brouillard dense a effacé la grande flotte des bateaux suiveurs, même Vara n'etait plus visible d'Enterprise à l'autre bout de la ligne de remorquage. Une demi-douzaine de bateaux de la Garde côtière a immédiatement encerclé chaque concurrent, formant un garde sur chaque flanc pour les protéger de possibles dégâts. Heureusement, il n'y a pas eu d'accidents dans ce brouillard, chacun ayant eu la bonne idée de maintenir son cap et sa vitesse.

Mardi, le brouillard persistait et à 10h30 la course a été annulée pour la journée. Tard dans l'après-midi le brouillard s'est enfin levé, le soleil brillait, une jolie brise soufflait du sud-ouest et il semblait que le beau temps était établi. Ce soir-là, Harold S. Vanderbilt a reçu quelques photos d'Enterprise et Shamrock V prises au cours du bord de près de la deuxième course. Sherman Hoyt a appliqué une règle sur le guindant des focs et des focs volants des deux bateaux. Ceux du défenseur étaient presque droits, ceux du challenger beaucoup moins - l'une des raisons de la défaite avait été révélée.

 

Facebook Likebox Slider FR