L'HISTOIRE DE SHAMROCK V

Catégorie : SHAMROCK V

John Mecray - J boats - PencilCinquième et dernier Challenger de Sir Thomas Lipton

1929 : Sir Thomas Lipton, propriétaire des Thé Lipton, décide de se battre à nouveau pour la Coupe de l'America : ce sera son cinquième et dernier défi. Il s'adresse à l'architecte naval Charles E. Nicholson pour concevoir Shamrock V. Il sera construit au chantier naval Camper et Nicholson à Gosport, Royaume-Uni.

CAPTAIN SYCAMORE. (Commander of Shamrock II.) (Auckland Star, 14 September 1901). Alexander Turnbull Library, Wellington, New Zealand.Un Sycamore en acier

Sources : http://www.boat-duesseldorf.com Le jour du lancement de Shamrock V, l'ancien skipper de Lipton, le capitaine Sycamore, était enterré. Tombé malade pendant l'hiver, il avait pris sa retraite et Ted Heard avait pris sa place. Sycamore a été l'un des grands skippers professionnels très aimé par le public. 'Old Syc', comme on l'appelait, était un homme d'acier. Pourtant il avait une voix plutôt aiguë qui pouvait être entendue à travers l’océan, exultant son équipage à plus d'efforts. Son sarcasme était célèbre.


Shamrock V est le premier Classe J commandé et construit au Royaume-Uni. Il a été construit avec des bordés de teck sur des membrures en acier et était équipé d'un mât en épicéa creux.

1930 : Shamrock V est lancé le 14 avril avec son effectif complet de trente et un membres d'équipage. Il participe et gagne quinze des vingt-deux régates avant de traverser l'Atlantique avec un plan de voilure modifié.

Shamrock V est inscrit comme challenger du Royal Ulster Yacht Club pour la quatorzième Coupe de l'America. L'événement est organisé par le New York Yacht Club et se compose d'une série de sept course dans les eaux au large de Newport, RI. Quatre défenseurs potentiels sont construits selon la règle de la Classe J pour participer à la défense de la Coupe: Weetamoe, Yankee, Whirlwind et Enterprise. Enterprise est victorieux dans la série et représentera le N.Y.Y.C. contre Shamrock V dans la Coupe de l'America 1930.

Les courses pour la Coupe de l'America 1930

 Martin Swan RSMA - Shamrock V racing Enterprise off Rhode Island, New York - Americas Cup 1930.- Du 13 au 18 septembre 1930, à Newport.
- Le match se disputera au meilleur des sept courses.
- L'heure du signal de départ sera pris comme le moment du départ des deux yachts.
- Le signal d'avertissement doit être donné autant que possible à 11h30, suivi à cinq minutes par le signal préparatoire, puis cinq minutes après le signal de départ.
- Le temps limite est fixé à cinq heures et demie.
- Les première, troisième et cinquième courses sont des parcours au vent et retour, les seconde et quatrième sont des triangles, tous les parcours faisant 30 miles.
- Il n'y a pas de handicap de temps.

Shamrock V est opposé à Enterprise, le defender du New York Yacht Club.
Enterprise bat Shamrock V quatre victoires à zéro.

- 13 septembre, 1ère course, 30 miles, aller-retour : Enterprise bat Shamrock V de 2 mn 52 s.
- 15 septembre, 2ème course, 30 miles, triangle : Enterprise bat Shamrock V de 9 mn 34 s
- 17 septembre, 3ème course, 30 miles, aller-retour : Shamrock V abandonne pour accident. Enterprise termine en 3 h 54 mn 16 s.
- 18 septembre, 4ème course, 30 miles, triangle : Enterprise bat Shamrock V de 5 mn 44 s.

Bien réglé et très estimé. Pourquoi alors n'a t-il pas gagné?

photographed by Rosenfeld and Sons on July 13, 1930 the day before the start of the America's Cup Observation RacesSources : http://www.boat-duesseldorf.com Au moment où il s’apprêtait à traverser l'Atlantique, Shamrock V avait navigué dans des courses totalisant près de 720 miles. Bien plus que n'importe lequel de ses adversaires potentiels. Aucun challenger précédent n'avait été si bien réglé, aucun n'avait été aussi estimé. Pourquoi alors n'a t-il pas gagné? Les courses de la Coupe de l'America ont été analysées et réanalysées dans de nombreux livres et le défi de 1930 a été longuement discuté comme les autres. Dans l'ensemble, cela a été une série terne car Shamrock V n'a pas gagné une seule course et n’était pas en mesure de le faire. Ce n'était pas a cause de circonstances particulières mais juste parce que Shamrock n’était pas suffisamment bons. Les Américains avaient l'avantage d'être en mesure de construire quatre bateaux face à celui de la Grande-Bretagne, tous de longueurs différentes pour rechercher les meilleures performances dans le respect de la règle universelle.

EnterpriseBeaucoup de choses ont été dites et écrites sur les carènes, les gréements et les équipements, mais en vérité c'est le meilleur homme qui a gagné. Construire à la jauge des Classe J avait fait entrer la conception des yachts dans une nouvelle ère et le concurrent de Lipton, le milliardaire américain Vanderbilt avait mieux réussi cette adaptation. Mais le skipper et l'équipage du yacht britannique étaient des professionnels, payés par le propriétaire du yacht pour courir du mieux qu'ils pouvaient. Les membres d'équipage qui ont participé à la série de 1930 disent que la cellule arrière étaient composée d'amateurs dans le pire sens du terme. Ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient et ignoraient les conseils de professionnels. Quelle que soit la véracité de ces allégations, le fait est que Enterprise était un bateau de qualité supérieure dans tous les sens. Vanderbilt a dit que les raisons pour lesquelles il avait battu les Britanniques étaient que "le guindant des voiles d'avant d'Enterprise, en raison des étais plus courts et plus tendus, fléchissait sous le vent beaucoup moins que ceux de Shamrock V; de plus, le mât plus léger d'Enterprise et la bôme Park Avenue étaient supérieures aux espars de Shamrock.

 • 1931 : Après la mort de Sir Thomas Lipton à la fin de cette année, Shamrock est vendu au constructeur d'avion et magnat, Sir Thomas Sopwith, fondateur de Sopwith Aviation Company. Sopwith apporte des modifications à la quille de Shamrock V et à la configuration du gréement.

1932 : Sopwith avec Shamrock remporte le circuit de course de classe Big Boat.

1933 : Sopwith engage Shamrock dans le sud de l'Angleterre afin de mieux se familiariser avec les finesses de la Classe J. Sopwith lance un défi pour la Coupe et utilise son expérience pour concevoir Endeavour.
Après avoir terminé la conception d'Endeavour, Sopwith vend Shamrock à un ami de l'aviation, Sir Richard Fairey.

Fairey engage Shamrock dans le circuit de course de classe Big Boat et termine en deuxième position derrière Velsheda. "Voyage Wild Shamrock", écrit par Irving Johnson est publié par Milton Bradley. Le livre décrit en détail les expériences de Johnson pendant la traversée retour de Shamrock après la Coupe de l'America.

THE CHASE - John Mecray

1934-1936 : Sir Richard engage Shamrock avec le roi George V et se distingue contre Endeavour dans la Big Boat classe.

1937 : Le sénateur italien et géant de l'édition, Mario Crespi, achète Shamrock et l’emmène en Italie. Conformément à la loi maritime italienne, il lui donne un nom italien. Shamrock est maintenant appelé Quadrifoglio ... Quatre Feuilles.

1939 : Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale met Quadrifoglio en danger d'être démantelée et sa structure métallique utilisée dans l'effort de guerre. Crespi cache le yacht dans une grange à foin pendant toute la durée de la guerre.

1948 : Crespi met Quadrifoglio en chantier et le fait réaménager pour un usage familial privé. C'est au cours de ce chantier que l'intérieur en érable actuel est ajouté avec les menuiseries intérieures, les moteurs et tous les équipements. La famille Crespi possède Quadrifoglio jusqu'en 1969.

1969 : Crespi meurt et tout juste deux semaines avant d'être démoli, Quadrifoglio est sauvé et racheté par Piero Scanu.

Shamrock V - 19991975 : Quadrifoglio est soumis une expertise maritime et est condamné.

1978 : Scanu renvoie le Quadrifoglio à Camper et Nicholson à Gosport, Royaume-Uni où il subit une refonte complète de trois ans. La coque est sablée, les membrures en acier réparés, le bordé est à nouveau recouvert de planches en teck fixées dans le bronze. De nouveaux moteurs sont installés, les équipements et le gréement changés. Le travail est réalisé sous la supervision de Paolo Scanu, architecte naval et fils du propriétaire.

Camper et Nicholson vend son chantier naval à Southampton Yacht Service et la jetée principale du chantier est baptisée Shamrock Quay en son honneur.

1981 : Quadrifoglio est relancé à Southampton Yacht Services.

1985 : La Lipton Tea company rachete Quadrifoglio et en fait don au Museum of Yachting à Newport, RI. USA. Le Musée rétablit son nom d'origine. Après près de cinquante ans, il redevient Shamrock V.

Shamrock V - 19991988 : Restauratrice de yachts de plaisance classiques et navigatrice, Elizabeth Meyers supervise un vaste réaménagement de Shamrock à Narragansett Shipwrights dans le Rhode Island. Les pavois et les superstructures ajoutés par Crespi sont supprimés et le pont est refait à l'original.

1989 : Lors d'une réunion très attendue, Shamrock V et Endeavour disputent une course sur le parcours original de la Coupe de l'America dans les eaux de Narragansett Bay.

1995 : La International Yacht Restoration School rachète Shamrock pour augmenter sa collection déjà impressionnante de yachts classiques et en fait le bateau phare de l'école.

1998 : Shamrock est vendu à un financier d'Amérique du Sud. Il l'inscrit dans la Antigua Classic Yacht Regatta où il bat Endevour et Velsheda, et remporte le concours d'élégance. C'est la première fois en cinquante ans que plus de deux voiliers de Classe J participent à un événement. Une nouvelle ère de la Classe J est en vue.

Shamrock V at Marigot Bay, St Lucia, 26 March 20021999 : Shamrock traverse l'Atlantique et subit une rénovation complète supervisée par l'architecte naval Gérard Dykstra chez Pendennis Shipyard à Falmouth, Royaume-Uni. Sans compromettre son authenticité historique, sa performance est améliorée par l'ajout d'un nouveau gréement, de nouvelles voiles et un rapport de lest amélioré. L'aménagement intérieur a été amélioré et le lambris en érable moucheté original a été soigneusement intégré dans la nouvelle menuiserie intérieure.

En conformité avec les normes établies par l'American Bureau of Shipping, ses structures en acier ont été passées aux ultrasons et améliorées ou remplacées lorsque c’était nécessaire.

2001 : Shamrock V est relancée vers le succès. Il rejoint Endeavour et Velsheda à la régate de la Coupe Lymington sur Christchurch Bay au large de Lymington, Royaume-Uni. C'est le premier événement de la Classe J organisé dans les eaux britanniques depuis 65 ans.

En Août, il est l'attraction vedette du Jubilé pour le 150e anniversaire de la Coupe de l'America à Cowes, Ile de Wight. Royaume-Uni.

2001 : Shamrock traverse l'Atlantique pour participer à nouveau à la Antigua Classic Yacht Regatta. Il retourne naviguer en Méditerranée.

2003 : Shamrock va par bateau depuis Palma, Espagne, vers la Nouvelle-Zélande comme invité d'honneur à la Coupe de l'America.

2005 : Shamrock traverse le Pacifique pour revenir en Méditerranée participer à la septième Monaco Classic Yacht Regatta.

2008-20.. : Shamrock participe chaque année au Régates Royales à Cannes en France et aux Voiles de Saint-Tropez. Tout au long de cette période, il arpente les eaux de la Méditerranée de l'Espagne à la Turquie et passe les hivers à Cannes.

 

{loadnavigation}

Facebook Likebox Slider FR