EndeavourPNG.png

CONDITIONS DU DEFI DE 1934

Catégorie : 1934 : DEFI N°15

Block Island Sound off NewportLes négociations avec le Royal Yacht Squadron pour l'organisation des courses de la Coupe de l'America étant achevées, les conditions du défi ont été annoncées hier par le New York Yacht Club.
Les courses se dérouleront de nouveau à Block Island Sound au large de Newport où le regretté Sir Thomas Lipton a fait sa dernière tentative pour remporter le vieux trophée en 1930.

La première course se déroulera le 15 septembre et il faudra gagner quatre courses pour enlever la Coupe. Le New York Yacht Club, organisateur de la défense, a consenti une concession exceptionnelle dans les conditions du défi: le yacht challenger Endeavour II, construit par Charles E. Nicholson pour TOM Sopwith pourrait ne pas participer à la course. Le Royal Yacht Squadron, qui a envoyé le défi le 13 octobre dernier au nom de M. Sopwith, peut substituer une autre yacht sur préavis de soixante jours avant la première course. Le nouveau bateau doit être de même taille et se conformer au règlement concernant la coque et le gréement.

Suggestion du Comité.

Il s'agit d'une disposition entièrement nouvelle et George A. Cormack, secrétaire du New York Yacht Club et de son Comité de la Coupe, qui a annoncé les conditions a déclaré que ce n'était pas le résultat d'une demande de la part du Royal Yacht Squadron, Velsheda and Endeavour in a downwind duel off Cowes - Brian J. JONESmais une suggestion de la part du Comité de la Coupe dans sa volonté de créer des conditions aussi équitables que possible entre le challenger et le défenseur.

En bref, si Endeavour devait être battu par Velsheda de W.L. Stephenson qui a été construit l'hiver dernier, Velsheda pourrait être substitué à Endeavour. La même chose s'appliquerait dans le cas où Endeavour serait tellement endommagé dans une tempête ou par toute autre cause qu'il ne pouvait pas être réparé à temps pour le match.

Le Comité de la Coupe était composé du Vice Commodore W.A.W. Stewart, président; du Commodore Junius S. Morgan, du vice Commodore E. Townsend Irvin, de Cornelius Vanderbilt, George F. Baker, S. Van Merle-Smith et M. Cormack.
La correspondance au nom du royal Yacht Squadron a été exercée par le capitaine F.W. Walshe, R.N., son secrétaire.

Le défenseur devra être nommé une semaine avant la première course, comme par le passé. Les courses seront en temps réel, sans handicap, comme dans le dernier défi.

On débutera le samedi.

Dans le défi, il a été suggéré que la date de la première course soit fixée le 12 septembre Cela a été retardé de trois jours pour démarrer le match un samedi. The Brenton Reef Lightship with tug and yachtLes courses auront lieu tous les jours de la semaine suivante, à moins que l'un des concurrents demande un jour de repos intermédiaire.

Newport, avec le départ et l’arrivée à la bouée mouillée à neuf miles au sud-est du bateau phare de Brenton Reef, s'est avéré un bien meilleur parcours en 1930 que l'ancien au large de Sandy Hook, qui est apparemment tombé dans l'oubli. Il y a moins de trafic commercial à Block Island Sound, il y a moins de problèmes de marées, les vents sont meilleurs et il y a des mouillages plus sûr avec de l'eau plus propre que dans Sandy Hook Bay.

Là encore, les parcours seront alternés, le premier étant un aller-retour au vent et le second un triangle équilatéral, chacun d'entre eux ayant trente miles en tout. Les départs des courses triangulaires seront effectués contre le vent, si c'est possible pour le comité de course, qui sera composé d'Edmund Lang, Robert N. Bavier et E. Vail Stebbins.

Le signal d'avertissement dix minutes avant le départ sera donné à 10h30 chaque jour, si le temps le permet, et aucun départ ne sera donné après 12h30.
Le yacht gagnant doit terminer les trente miles du parcours en moins de cinq heures et demie, ou la course doit être recourue. Si une arrivée est à égalité comme entre Resolute et Shamrock IV au large de Sandy Hook en 1920, la course sera recourue.

Règles pour la construction.

Les règles pour la construction des bateaux, y compris leurs gréement, sont celles convenues par le Yacht Racing Association de Grande-Bretagne et le New York Yacht Club après le dernier match international. Elles incluent les exigences de la Lloyd.

Rainbow : the master cabin.Parmi les nouveautés, l'ajout d’aménagements de cabines ou de quartiers de vie pour les coureurs est obligatoire. Finies les coques vides. Ces aménagements comprennent les planchers de bois, les cloisons, les portes, la literie, la plomberie, les réservoirs d'eau, une glacière et tout le mobilier. Les concepteurs avaient estimé que l'utilisation de bois léger et d'aluminium pouvait limiter le poids total à cinq tonnes. Selon l'accord, si ce poids est nettement inférieur à sept tonnes, un lest de la différence de poids devra être placé environ 4 pieds 6 pouces au-dessous du pont. Il ne peut pas être placé dans la quille pour augmenter la stabilité du yacht.

Si l'un des yachts rencontrait un grave accident avant le signal préparatoire d'une course, cinq minutes avant le départ ou pendant une course, il aura jusqu'à quatre semaines pour effectuer les réparations, mais aucune course ne pourra se faire après le 31 octobre.

Si l'un yacht doit abandonner une course suite a un problème dans sa coque, ses voiles, son gréement ou son accastillage, l'autre bateau doit continuer la course. Cet accord a été ajouté suite à l'accident de Shamrock V il y a quatre ans, sa drisse de grand-voile arrachée 44 minutes après le départ de la troisième manche. Sa grand-voile est tombée et il a abandonné la course.
Harold S. Vanderbilt avait continué avec Enterprise jusqu'à la victoire, comme il était censé le faire. La situation avait provoqué quelques commentaires et les deux clubs cette fois se sont mis d'accord en ajoutant une clause claire pour éviter toute nouvelle critique.

 

Facebook Likebox Slider FR