EndeavourPNG.png

3EME COURSE - 20 SEPT. 1934

Catégorie : 1934 : DEFI N°15

Montague Dawson - The Greatest Race, Endeavour vs Rainbow, 1934RAINBOW DOMINE ENDEAVOUR DE 3 MN 26 S APRES UNE BELLE REMONTEE SUR LES 11 DERNIERS MILES.

NEWPORT, R.I., le 20 Sept. - Avec un soleil éclatant sur le tapis bleu de l'océan, Rainbow, le défenseur, est revenu aujourd'hui pour gagner la troisième manche.

Il porte le score à deux manches à une en faveur du challenger anglais, Endeavour, avec quatre victoires nécessaire pour remporter la série. Au départ du mouillage ce matin il n'y avait aucun signe encourageant pour la course. Les équipes et les spectateurs en étaient arrivés à la conclusion que la nature fronçait les sourcils sur le match international. Le temps était nuageux et sans vent.
Au large du bateau phare de Brenton, cependant, le rideau de ténèbres commençait à s'éclaircir. Des taches mouchetées de bleu sont apparues, et après une demi-heure, le soleil brillait. Le changement de température soudain a réveillé l’intérêt pour la course.

Parcours course 3Endeavour et Rainbow ont hissé les voiles et largué les lignes de remorquage, ils étaient prêts pour la rencontre. Une brise légère d'est s'est levée. Le parcours de quinze miles ne pouvait pas être mouillé au vent parce que les îles d'Elizabeth étaient sur le chemin, donc un parcours sous le vent a dû être choisi avec le louvoyage au retour. La bouée a été mouillée au sud-ouest par l'ouest, au large de l'extrémité est de Block Island.

Manœuvres pour le départ.

Les deux coureurs ont établi le génois pour le départ. Endeavour s'est maintenu vers le nord jusqu'au signal préparatoire, cinq minutes avant le départ. Rainbow a empanné et s'est dirigée vers son rival. Endeavour s'est dirigé vers la ligne qu'il a coupé avec un demi-longueur d'avance et une meilleure vitesse. C'était clairement le départ de M. Sopwith. En deux minutes, Endeavour avait trois longueurs d'avance.

Rainbow a hissé son spinnaker parachute mais il s'est enroulé sur l'étai. Cela a été réparé rapidement, mais il a perdu une autre demi-longueur. Le spinnaker d'Endeavour était en arrêt mais pas ouvert tout de suite. The 1934 Match. Rainbow assuming the lead from Endeavour in the third race of the 1934 Match on September 20th off Newport, R.I., just before the latter tacked for the third time after rounding the mark. By Robert F. Paterson.Rainbow est allé vers lui et l'a déventé. Lentement Rainbow s'est engagé sous son vent. Onze minutes après le départ, il avait pris la tête.

Ensuite Endeavour avec le vent clair s'est joué du défenseur comme s'il avait un moteur. C'était une question de savoir si Endeavour pourrait garder son grand spi rempli dans le vent léger. Il a réussi à le faire, la bordure était non seulement hors de l'eau, mais oscillait deux à quatre pieds au-dessus de son étrave.
C'était une lente progression à seulement cinq nœuds environ, soit un peu plus qu'un rythme de marche rapide. Rainbow naviguait sur son quart arrière, 400 mètres plus haut sur le parcours qu'Endeavour.

Espoir de changement.

Sur Rainbow, on avait misé sur un changement du vent. C'est ce qui s'est passé et le spinnaker a été remplacé par un foc ballon et il a continué au portant. Endeavour a affalé son spi et a hissé un "spi de beaupré" (gennaker), ou, comme les Britanniques l'appellent, "un ballooner". Il naviguait vers la marque avec une avance confortable de 1.000 mètres. Il a finalement passé la bouée extérieure à 14:00:38. Rainbow arrondit à 14:07:17.

Rainbow crossing the line for her first victory in the series.

Endeavour avait 6 minutes 39 secondes d'avance, la plus grande marge jamais atteinte dans les courses. Avec le changement de vent faiblissant vers le sud-est, ils pouvaient mettre le cap sur la ligne d’arrivée. Endeavour a hissé le génois utilisé mardi, celui qui s’était déchiré au point d'écoute et qui avait été réparé.

Question de temps limite.

Endeavour avait mis 2 heures 20 minutes et 38 secondes pour les quinze miles du portant. La question était de savoir s'ils pourrait négocier le pres de retour de quinze mile dans l'air léger et finir dans les 5 heures 30 du temps limite.

Sur le chemin du retour, Rainbow a commencé à refaire son retard. Elle a touché une jolie brise et l'a tenu. Endeavour a soudainement fait un écart, et a viré puis reviré. Rainbow est revenu à la hauteur d'Endeavour en le déventant. Rainbow a pris une longueur d'avance, puis deux longueurs. Le génois d'Endeavour était ballotté comme une feuille dans la tempête.

COURSE 3 - 20 SEPTEMBRE - 2x15 miles - Départ 11:40
  GRAND
LARGUE
PRÈS TOTAL ÉCART
1 Rainbow 2:27:17 2:08:17 4:35:34  
2 Endeavour 2:20:38 2:18:22 4:39:00 3' 26"

Endeavour a refait un virement pour régler son problème. Cette fois, il a parcouru une certaine distance avant de reprendre son cap. Rainbow avait alors 1500 mètres d'avance. Ils étaient au milieu du bord de retour et Rainbow avait le mors aux dents. Pourtant, Endeavour revenait. Il a refait une partie de son retard dans les derniers miles mais ne pouvait pas espérer rattraper son adversaire.

Rainbow finit à 16:15:34 et Endeavour à 16:19:00. Le temps de Rainbow était de 4 heures 35 minutes et 34 secondes.

Quand Endeavour a franchi la ligne, on a connu la cause du problème sur le bord de près. La poulie de l’écoute de génois était trop en avant, elle tirait trop sur la chute ce qui faisait une telle bosse que le génois ne pouvait pas être maintenu rempli. Cette voile du yacht américain Vanitie a été cette fois un handicap.

 

Facebook Likebox Slider FR