EndeavourPNG.png

2EME COURSE - 18 Sept.1934

Catégorie : 1934 : DEFI N°15

Endeavour & Rainbow, America’s Cup 1934 by Richard M. FirthENDEAVOUR TERMINE ENCORE PREMIER, BATTANT RAINBOW DE 51 SECONDES.

NEWPORT, R.I., Sept. 18. - La course d'aujourd'hui était triangulaire, d'abord un portant serré à l'est de Block Island, puis un louvoyage vers Point Judith et enfin une large portant revenir à la marque.

Le port s'est réveillé ce matin avec plus de nuages et de gouttes de pluie. Il y avait un air humide du nord qui laissait peu d'espoir pour une bonne course. Alors que la flotte appareillait, un voilier longeait lentement Point Judith avec une brise de nord-ouest. Plus près, c’était du nord-est. La mer était presque aussi noire que les nuages.

Parcours course 2L'Air se rafraîchit.

Pres de la bouée de départ, l'air se rafraîchit soudainement. C'était un signe de course animée. Le vent est sorti de l'ouest-nord-ouest. Le signal du parcours a été hissé. La direction du vent était telle qu'un bord de près pour commencer n'était pas possible. Le rivage était trop proche pour un bord de dix miles car la bouée de départ était seulement à dix miles de la terre. Le parcours a été mouillé avec un portant serré suivi d'un louvoyage sur le deuxième bord et un vent arrière jusqu'à l'arrivée.

Rainbow est remorqué.

Avec un vent léger de nord en ce début de matinée, M. Sopwith est sorti à la voile avec Endeavour. Rainbow a été remorqué pour économiser son équipage. Il avait abandonné la voile de Weetamoe qu'il portait dans la défaite d'hier pour l'une des voiles agrandies de l'ancien défenseur Enterprise.

Rainbow and ENDEAVOURQuand le vent s'est levé deux voiles d'avant ont été hissées sur Rainbow pour lui permettre de rester manœuvrant pour le départ. Juste après le signal préparatoire, Endeavour a établi son génois avec une trinquette dessous. Comme il se dirigeait vers la ligne de départ, Rainbow a aussi envoyé son génois.

Lorsque les deux bateaux se sont retrouvés pour le départ, M. Vanderbilt lofa vers sa position habituelle. Il l'a fait dans les trois départs et il est devenu un maître pour venir sur la ligne dans la position la plus favorable. Mais comme il se dirigeait vers la ligne un peu trop vite et a été obligé de lofer. Il a maintenu Rainbow un moment avec les voiles qui faseyaient tandis que derrière lui sous le vent Endeavour arrivait comme un tourbillon bleu.

M. Sopwith avait réglé son départ à la seconde. Alors que Rainbow avait perdu sa vitesse, le bateau britannique, couché par le vent frais, allait à pleine vitesse, passant sous le vent de Rainbow. Le challenger menait d'une longueur et demi puis deux et trois longueurs.

Rainbow était dans une mauvaise position, dans le sillage du challenger. Le vent a forcé et les génois étaient soumis à rude épreuve. C'était un temps pour les trinquettes. Juste à ce moment le génois d'Endeavour, prêté par le yacht américain Vanitie, s'est déchiré au point d'écoute mais la ralingue de la voile tenait. Dans ces conditions, les deux bateaux faisaient jeu égal. Un foc à double point d'écoute a été préparé sur Endeavour au cas où le génois se déchirerait. Cela s'est produit à 12:26. La voile a éclaté et le foc quadrangulaire a été envoyé.

Endeavour The ChallengerLes focs quadrangulaires.

Au vent de son génois, Rainbow a hissé son foc à double point d'écoute. Son génois a été affalé sur le pont et le petit foc choqué. Les coureurs étaient seulement à un mile et demi de la bouée. Le virement de bord etait un moment important. Rainbow a arraché avec elle juste avant. Endeavour a effectué un virement normal mais Rainbow passa largement autour pour commencer et ensuite a serré la bouée pour se dégager de son rival. Endeavour arrondit à 12:36:37 et Rainbow à 12:36:53.

M. Vanderbilt a alors décidé de virer sur tribord amure et M. Sopwith l'a suivi immédiatement. Rainbow a laissé porter tandis qu'Endeavour continuait au plus près. Rainbow essayait temporairement d'aller plus vite pour compenser un peu la différence de cap.

Lentement, Rainbow s’éloignait et Endeavour, au lieu de continuer, abattit vers lui. Ils ont fait un long bord bâbord amure jusqu'à 13h39 lorsque Endeavour a viré, Rainbow suivant derrière. La brise a quelque peu forcé et Endeavour en a tiré avantage. Sur tribord amure, Endeavour commençait à augmenter son avance. Avec la deuxième bouée en vue, il avait acquis presque un quart de mile.

COURSE 2 - 18 SEPTEMBRE - Triangle, 3x10 miles - Départ 11:40
  CLOSE
REACH
BEAT BROAD
REACH
TOTAL ÉCART
1 Endeavour 0:56:37 1:18:19 0:54:05 3:09:01  
2 Rainbow 0:56:53 1:19:34 0:53:25 3:09:52 51"

Endeavour enroula la deuxième bouée à 01:54:56, Rainbow ne l'a franchie qu'à 01:56:27. Endeavour avait ajouté 1 minute et 15 secondes à son avance qui était de 1 minute et 31 secondes. Il était en tête de exactement deux cinquièmes de mile.

La brise fraîchissante qui avait aidé Endeavour a tourné, faisant du dernier bord une large portant. Les pis n'ont pu être envoyés. Les focs ballons ont été hissés avec facilité sous le vent des grand-voiles. A cette allure censée être la meilleure d'Endeavour et la pire de Rainbow, le défenseur s'est bien défendu. Il ne cessera de gagner du terrain, mais trop lentement pour gagner. Endeavour a hissé une trinquette pour conserver sa place. Il restait en tete, son avance diminuait, mais il avait toujours une marge suffisante. Endeavour a fini à 14:49:01 et Rainbow à 14:49:52.

Endeavour a bouclé le parcours en 3 heures 9 minutes et 1 seconde, soit 1 minute et 12 secondes plus vite que le record de tous les temps établi par le défenseur Enterprise il y a quatre ans aujourd'hui.

Endeavour leading Rainbow over the line

 

Facebook Likebox Slider FR