ColoniaPNG.png

LES REGATES DU HUITIEME DEFI : PREMIERE COURSE ANNULEE

Imprimer E-mail

Catégorie : 1893 : DEFI N°8

Quand le yacht de lord Dunraven est arrivé a New York, il y avait beaucoup de confiance affichée dans Vigilant. Elle était aussi fermement fixée dans le cœur des Américains que pour Volunteer, Mayflower ou Puritan, même si on ne peut pas dire que l'homme qui l'a conçu était aussi populaire que Burgess, ni son directeur, M. C. Oliver Iselin, autant que le général Paine.

Valkyrie est arrivé le 22 septembre après une traversée de vingt-neuf jours dix-huit heures pour venir de Cowes, ayant connu des vents forts et une mer agitée, et il lui restait moins de deux semaines avant la date de la première course, peu de temps pour la préparation et les réglages.

Les conditions de courses

Après une correspondance active couvrant une variété de points, un accord a été conclu entre Lord Dunraven et le New York Yacht Club quant aux conditions régissant les courses. Elles devaient être disputées au meilleur de trois courses sur cinq, départ soit à partir du bateau-phare Scotland, soit celui de Sandy Hook, les parcours des première, troisième et cinquième courses étant un aller-retour au vent de quinze miles, les deuxième et quatrième étant un triangle, le premier bord au vent si possible; tous les parcours font trente miles nautiques; un jour de repos entre les courses, la date fixée pour la première course étant le 5 octobre; chaque yacht doit avoir le temps de faire des réparations en cas d'accident avant le pistolet préparatoire; le signal préparatoire est fixé à 11h15 et le départ à 11h25, par le biais du "signal d'une arme à feu"; le comité de course peut rappeler les courses en raison du brouillard; enfin, seule la puissance manuelle doit être utilisée dans le travail sur les navires.

Avec la procédure de départ à un seul coup de canon (plus de signal pour le handicaps des deux minutes), le temps de chaque bateau est pris à partir du signal. C'était une innovation qui n'avait jamais été employée dans les épreuves de Coupe, sauf lorsque les yachts démarraient à l'ancre. Les anciens challengers l'avaient demandé mais en vain. L'accord couvrant ce point a noté comme suit: «Le temps des yachts sera compté à partir du signal de départ, comme si les deux franchissaient la ligne à cet instant.» L'avantage d'un tel départ est de favoriser la tactique, mettant plus en valeur les qualité du capitaine que celles du bateau.

5 octobre, course annulée

Lorsque les yachts sont arrivés sur la ligne pour leur premier affrontement le 5 octobre, le challenger a fait une impression plus favorable. Ses voiles tombent bien, sa coque basse et élancée réagit rapidement à la barre, elle relance vite dans les petits airs et est beaucoup plus rapide dans les virements que Vigilant. Le vent était au nord dans la matinée puis il a viré à l'ouest-sud-ouest vers 13 heures . Les bateaux ont passé rapidement la ligne après le coup de pistolet, Vigilant à 11:25:24 et Valkyrie à 11:25:53.

C'était un départ sous spi et le challenger a créé la surprise en hissant une voile de la plus grande légèreté. On pensait dans un premier temps qu'elle était en soie ou en lin irlandais, mais il s'est avéré que c’était de mousseline non blanchie.

Vigilant a été encalminé peu après une heure alors que Valkyrie a touché la brise du sud le premier et a pris une longueur d'avance. La marque extérieure a été arrondie par Valkyrie à 3:37:20, et par Vigilant 26 mn 20 s plus tard, à 03:04:40. Si le vent n’était pas tombé complètement, Valkyrie aurait probablement franchit la ligne en vainqueur.

La course, cependant, a été annulée avec Valkyrie en avance mais les deux bateaux se trouvaient encalminés sur une mer d'huile.


Published: Oct. 6, 1893
THE FIRST RACE A FAILURE; NOT ENOUGH BREEZE FOR THE VALKYRIE AND VIGILANT. WILL BE SAILED OVER TO-MORROW.
The English Cutter Proved Superior in the Day's Drifting Match.

 

{loadnavigation}