ResoluteBdN.png

Beavor Webb, John (1849-1927) UK->USA

Catégorie : ARCHITECTES

BeavorWebbVJohn Beavor-Webb (1849 - 11 mars 1927) était un architecte naval américano-irlandais. Il était concepteur de voiliers, notamment les challengers de la Coupe de l'America Genesta (1884) et Galatea (1885), avant d'émigrer aux États-Unis où il conçut de très grands voiliers à vapeur comme le Corsair II de J.P. Morgan (1891) et le Corsair III (1899).

BeavorWebb1John Beavor Webb (il ajoutera plus tard un trait d'union à son nom Beavor-Webb) est né en août 1849 près de Old Head of Kinsale, en Irlande. Il fait ses études au Trinity College de Dublin, avec l'intention de devenir ingénieur. Il a très tôt l'expérience des petits bateaux des côtes irlandaises et se passionne pour les yachts et la course. En 1867, il possède un sloop de 30 pieds, Truant. Un an plus tard, il dispose d'un sloop plus grand, Eise (48 pieds). 1871 est l'année où il s'installe au centre des régates britanniques, le Solent. Fin régatier, il court sur un 25 pieds d'Itchen et gagne 10 courses sur 12. En 1875, il travaille avec le « modeleur » Dan Hatchen, et participe à la conception et à la construction du « 5 Tons » Freda.

Dès lors, il se consacre à la création en composite (métal-bois), puis en fer ou en acier. Sa première grande commande date de 1879 un « 20 Tons Class » pour Sir Thomas Gorston Freke, le second Freda (1880). Au cours de sa première saison, Freda, remporte 16 premiers prix et 5 seconds prix en 33 courses. Deux de ses yachts sont ensuite contruits aux Etats-Unis : Butterfly (1883) pour Edward Bur- gess et Medusa pour F. Gordon Dexter.

En 1884 il construit Genesta pour Sir Richard Sutton , c'est un cotre de construction composite. II a par ailleurs en commande, pour le lieutenant William Henn, un second cotre en acier Galatea. John Beavor-Webb lance lui-même un double défi pour 1885 avec Genesta et Galatea. En bon régatier, Beavor -Webb barre Genesta avec le capitaine John Carter. Sa prestation, au cours de la seconde régate contre Puritan, restera longtemps gravée dans la mémoire des yachtmen témoins de la course.

C'est avec Genesta que John Beavor-Webb participe à son premier défi, en 1885. Ce séjour à New York fait basculer sa vie. Il y rencontre celle qui va devenir sa femme, et décide, la même année de s'installer aux Etats-Unis comme architecte naval. Mais, en 1886, John honore sa promesse. Il assure le second défi qu'il a lancé avec Galatea, le cotre en acier du lieutenant Henn.CorsairII Une fois encore, il est à la barre du challenger, aidé du capitaine Dan et d'un pilote local, le capitaine Sam Gibson. Galatea a été conçu en même temps que Genesta. Seul un retard dans la construction explique que le yacht de Henn n'ait été lancé qu'en 1885. Ainsi, Beavor-Webb n'a pu tirer la leçon de la défaite de Genesta pour concevoir un bateau plus performant. Galatea s'oppose à Mayflower. Celui-ci a bénéficié de l'expérience acquise par Burgess sur Puritan. Autant dire que le defender est intouchable.

Après ce défi, John Beavor-Webb s'oriente vers la construction de grosses unités. Il dessine notamment le second et le troisième yacht à vapeur de J. Pierpont Morgan, Corsair et intrepid pour Lloyd Pheonix. Arrivé à la profession d'architecte naval grâce à une formation d'ingénieur, ayant d'abord construit des yachts en amateur, bénéficiant d'une longue pratique de voile, étudiant très tôt les différentes formes de carènes, John Beavor-Webb fait partie de ces nouveaux architectes du XIXe siècle qui sont à la fois des techniciens et des praticiens. Il décède en 1927.

John Beavor-Webb and America's Cup

02831S
GENESTA - 1885
02833S
GALATEA - 1886

 

USEFUL LINKS