PuritanBdN.png

Paine, Charles J. (1853-1916) USA

Catégorie : PROPRIETAIRES

ChPaineVCharles Jackson Paine (26 août 1833 – 12 août 1916), dirigeant dans les chemins de fer, soldat et plaisancier était un général de l'armée de l'Union pendant la Guerre civile américaine.
Paine est né à Boston, Massachusetts, fils de Charles Cushing Paine et Fannie Cabot Jackson, et petit-fils de Robert Treat Paine, un des signataires de la Déclaration d'indépendance des États-Unis.

GenPaineSSon frère, Edward Jackson Sumner Paine, était second lieutenant de la Compagnie A, 20e régiment d'infanterie volontaire du Massachusetts et a été tué au cours de la charge de Pickett le 3 juillet 1863 à la bataille de Gettysburg.

Paine a été diplômé à Harvard en 1853 et a fait une fortune considérable dans les entreprises de voies ferrées. Son intérêt pour les bateaux a commencé à un jeune âge et en 1852, alors qu'il est inscrit à l'Université Harvard, son équipe d'aviron a battu Yale dans ce que l'on pense être le premier événement sportif universitaire jamais organisé aux États-Unis.

Dix ans plus tard, il se porte volontaire pour le service dans la guerre civile et a été engagé comme capitaine dans l'infanterie du Massachusetts. Il a rapidement gravi les échelons, servant de colonel sous les ordres du Général Benjamin F. Butler (plus tard propriétaire de la goélette America) et a joué un rôle clé dans la prise de Port Hudson.

JuliaPaine.jpgComme général de brigade, il commandait une division de volontaires noirs qui peut se vanter d'avoir reçu 14 médailles d'honneur lors de la campagne de Richmond en 1864. Le Major Général Paine est retourné à Boston en héros après s'être distingué lors de la prise de Fort Fisher.

En 1867, il a épousé Julia Bryant, une cousine de George L. Schuyler, un membre du syndicat de la goelette America et auteur du Deed of Gift. Cela a cimenté les liens de Paine avec la Coupe de l'America. Au début des années 1880, la famille s’était enrichie de cinq enfants: Sumner (1868-1904), John Bryant (1870-1951), Mary Anna Lee “Molly” (1873-1967), Charles Jackson Jr. (1876-1926) et Helen (1881-1947). Plus tard, deux autres naissances, Georgina (1888-1989) et Frank Cabot (1890-1952), porteront 7 le nombre d'enfants. Cette famille nombreuse était un défi apprécié par Julia Paine.

Sumner&JohnPaineSa carrière dans le yachting a commencé en 1877 quand il a acheté la goélette Zephyr. Deux ans plus tard, il achète la goélette Halcyon qui était connue comme un bateau lent.

Le général Charles Paine, qui a dirigé trois efforts de défense de la Coupe de l'America pour le New York Yacht Club, avait un jour fait raboter un quart de pouce sur le pont d'un bateau pour l'alléger de plusieurs centaines de livres. C'était une de ses actions qui lui ont valu la réputation de son attention consacrée aux petits détails dans sa quête de la vitesse.

Lissage des coques, installation de dispositifs de sécurité sur le gréement ou invention d'une latte spéciale pour maintenir la chute de la grand-voile faisaient partie de ses innovations pour faire un voilier aussi vite que possible. L'architecte naval Edward Burgess, qui a prénommé un de ses fils Paine, a affirmé qu'un certain nombre de changements dans ses propres dessins des vainqueurs de la Coupe de l'America sont venus des suggestions de Paine.00518S

Son intuition pour l'amélioration des performances n'a d'égal que sa capacité de gestion. En 1885, le Général Paine, un membre du NYYC, a organisé le premier syndicat moderne pour la défense de la Coupe de l'America. Avec J. Malcolm Forbes qui payait la plupart des factures et Edward Burgess comme concepteur, le syndicat a produit Puritan et a créé un modèle pour la gestion de la campagne de la Coupe de l'America qui est resté la norme pendant longtemps.

Puritan, avec la coque poncée aussi lisse qu'une vitre à la demande de Paine, défait le challenger britannique Genesta pour devenir le premier vainqueur de la Coupe originaire de Boston. Paine « avait pensé à l'effet de chaque détail de la conception, de la construction et du gréement et dirigeait tout afin de lui assurer d'avoir le yacht le plus rapide dans le monde. J'ai tout simplement été son exécutant » dira Burgess plus tard.

Le partenariat de Paine avec Burgess a finalement produit trois défenseurs de la Coupe de l'America en autant d'années. Par respect pour l'histoire du Massachusetts, il a baptisé le deuxième bateau Mayflower, qui a battu Galatea en 1886. 01096SLa famille de Paine compte un signataire de la Déclaration d'Indépendance et auteur de la chanson "Adams et la liberté."

Le troisième bateau portait le nom de Volunteer, en souvenir du service de Paine dans la guerre civile. Volunteer était un yacht supérieur dans tous les sens au challenger Thistle. Après la course, la ville de Boston a honoré Paine et Burgess avec une célébration au Faneuil Hall.

Le général Paine a fait une nouvelle tentative pour l'honneur de défendre la Coupe de l'America quand Lord Dunraven a lancé un challenge six ans après celui de Thistle. Un certain nombre de défenseurs ont été construits. Stewart et Burney ont conçu Pilgrim pour un syndicat de Boston, Vigilant et Colonia ont été construits pour des syndicats de New York par Herreshoff et le général Paine a reporté ses espoirs sur Jubilee, conçu par son fils John B. Paine. Dans les courses de sélection, Vigilant a vaincu Jubilee et après cela, le général Paine s'est retiré progressivement du yachting.ChPaineS

Julia Bryant Paine est décédée subitement en 1901 à 54 ans, un choc dont le général n'a jamais récupéré. Le général Charles J. Paine est mort le 12 août 1916 dans sa maison d'été de Weston, Mass. dans sa quatre-vingt-quatrième année. Sa succession, évaluée à près de neuf millions de dollars, a été placée en fiducie pour ses descendants. Le général était l'un des membres fondateurs du Country Club (Brookline, Massachusetts), le prototype des country clubs partout dans le monde, et a construit un des premiers terrains de golf en Amérique du Nord à Weston, Massachusetts. Paine a aidé à financer la construction de Middlesex School (Concord, Massachusetts) dont son beau-fils Frédéric Winsor était le fondateur et le premier directeur.
L'intérêt de Paine dans le sport s'est poursuivi dans la prochaine génération: deux de ses fils, John B. et Sumner, ont remporté les épreuves de tir au pistolet aux premiers Jeux Olympiques modernes (Athènes 1896). John B. et Frank Cabot ont aussi participé à la Coupe de l'America en dessinant respectivement JUBILEE (1893) et YANKEE (1930).

 

LIENS UTILES