ResoluteBdN.png

Steers, George (1819–1856) USA

Catégorie : ARCHITECTES

GeorgesSteersVGeorge Steers (15 Août, 1819 – 25 Septembre, 1856) l'un des treize enfants de la famille est né à Washington DC, USA. Son père, Henry Steers, était engagé comme constructeur naval pour le gouvernement américain. Il était originaire de Devonshire, en Angleterre, et a appris son métier à l'arsenal royal avant de venir dans ce pays en 1819 et de trouver un emploi au chantier naval de Washington.

En 1827, il déménage avec sa famille à New York où il a construit la première cale sèche pour le gouvernement. Il a également construit un sémaphore pour un système de télégraphie entre Sandy Hook et New York. George Steers a grandi dans l'atmosphère d'un chantier naval et a appris le métier de son père comme l'ont fait aussi trois de ses frères, James R., Henry T. et Philippe.

À dix ans, pour son propre amusement, il construit un chaland de huit pieds de long qu'un frère aîné brisa de peur que George ne se noie. À 16 ans, George Steers conçoit et construit son premier bateau, le Martin Van Buren, 17 pieds de long avec étrave très pointue. Il attire l'attention des sportifs de New York en battant le champion Gladiator de trois miles sur un parcours de vingt-quatre miles pour un prix offert par John C. Stevens. En 1841, il construit un bateau à rames de 30 pieds de long qui pesait 140 livres et qui, avec son équipage à bord, avait un tirant d'eau de seulement quatre pouces. Les courses à la rame était alors à la mode à New York et ce bateau a été baptisé John C. Stevens qui était un des principaux mécènes de ce sport. Il a battu Unexpected, Sylph, Brooklyn, J. W. Willis, Johnny on the Green et de nombreux autres bateaux bien connus. Il était le plus léger et était considéré comme le bateau le plus rapide du genre dans le monde.

À dix-neuf ans, il construit le Manhattan, un voilier de vingt-sept tonnes, quarante-quatre pieds de longueur, quatorze pieds huit pouces de maitre-bau et six pieds de profondeur. À vingt et un, il construit le bateau-pilote Wm. G. Hagstaff pour les pilotes de Jersey. Sa vitesse était si grande qu'il dépassait avec la facilité tous des bateaux appartenant aux pilotes de New York, créant une animosité parmi les New-yorkais contre son constructeur. Ce bateau a été vendu et transporté en Californie; il a finalement été détruit à l'embouchure de la rivière Columbia et l’épave a été brûlée par les Indiens. Le Syren et Sybil ont ensuite été construits pour le New York Yacht Club, des bateaux très rapides et très populaires.

En 1842, M. Steers construit la goélette St. Mary the First, deux cent cinquante tonneaux, qui pouvait battre toutes les goélettes qui se présentaient au large de Sandy Hook. Ce navire a finalement été vendu au gouvernement pendant la guerre contre le Mexique pour transporter deux gros canons à Vera Cruz pour bombarder cette ville. Il naviguait ensuite régulièrement entre Baltimore et Rio de Janeiro.

En 1845, George Steers est entré dans les affaires avec un partenaire sous la raison sociale Hathorne & Steers, leur chantier étant à Williamsburg. C'est ici qu'il a conçu et construit le bateau-pilote Mary Taylor au début de sa carrière professionnelle, le principe de sa conception étant celui qu'il qu'il emploiera pour tous ses bateaux: "pour qu'un navire navigue facilement, régulièrement et rapidement, le déplacement de l'eau doit être uniforme le long de ses lignes."

Mary Taylor a été suivie par plusieurs autres bateaux rapides. La firme de Hathorne & Steers a été dissoute en 1849 et c'est en attendant une occasion appropriée pour s'engager à nouveau dans les affaires pour lui-même que George Steers a conçu et construit America au chantier de William H. Brown à New York.

Peu de temps après, George Steers a formé un partenariat avec son frère James, sous la raison sociale de J. R. & G. Steers. Ils ont rouvert le chantier Williamsburg et construit plusieurs navires célèbres dont Julia, le Pride of the Seas qui aurait navigué plus vite que tout autre navire jamais construit; le clipper Sunny South et toute une flotte de beaux yachts.

Les derniers navires étaient le U. S. Niagara, une frégate à vapeur et le steamer Adriatic. Ce beau navire a été lancé au chantier naval de James et George Steers, au pied de la septième rue, à 11 heures le lundi 7 avril, 1856. La foule était la plus importante jamais vue dans cette ville en une occasion semblable, ayant été estimée à 100.000 personnes.

George Steers a été frappé au sommet de sa carrière en mourant le 25 septembre 1856 à l'âge de 36 ans de blessures subies en étant ejecté d'un attelage qu'il conduisait. Il venait de négocier un contrat de 1.000.000 $ avec le tsar de Russie. Il a laissé un fils derrière lui. Un cortège de 800 personnes a suivi l'enterrement accompagnee par les loges de l'Ordre maçonnique dont la loge Mariner (400 hommes) et 70 voitures de parents et amis. Steers est enterré au cimetière de Green Wood à Brooklyn, New York.

 

LIENS UTILES